— Actualités —

🦇 Chiroptères – Retour sur nos actions

Il y a un mois, FNE Rhône et la mairie de Villeurbanne accompagnés de Christophe d’Adamo, Emilie Muller et de Edouard Ribatto réalisaient une capture de chauves-souris au parc des Droits de L’homme à Villeurbanne.  Cette capture intervenait dans le cadre de l’amélioration des connaissances des chauves-souris présentes en milieu urbain et des mesures de protection que nous pouvons proposer pour favoriser le retour de ces espèces. 

Vendredi 18 septembre 2020 Biodiversité

đź‘ŤLe bilan :

  • 8 individus appartenant Ă  la famille de la Noctule Commune ont Ă©tĂ© capturĂ©s dont 3 mâles et 3 femelles post-allaitantes ainsi que 2 jeunes femelles.
  • Les mâles Ă©taient sexuellement actifs, de nouvelles femelles sont prĂ©sentes, le gĂ®te est donc utilisĂ© comme place de chant.

đź’­Les perspectives :

Des données de présence existent depuis plusieurs années, ce lieu est donc réellement favorable aux chauves-souris.

Le maintien des platanes est indispensable pour les individus.

L’entretien des arbres sera à réaliser de manière à perturber le moins possible les espèces.

1f449.pngLa suite des actions :

Un nouveau passage au parc cet automne permettra éventuellement d’identifier les jeunes et comprendre jusqu’à quel niveau ces arbres joue un rôle dans le cycle biologique de cette espèce.

 

FNE RhĂ´ne se rapproche des Ă©quipes d’entretien de la Ville de Villeurbanne.

🕵️‍Le mot de la fin :

La Noctule commune est facilement reconnaissable par son pelage brun-roussâtre et ses reflets dorés sur le dos.

Essentiellement forestière elle s’est aussi adaptée aux conditions de vie en milieu urbain. Elle chasse ses proies en forêt mais aussi au dessus des étangs et près des lampadaires.

La Noctule commune est une espèce migratrice et une partie de la population quitte nos territoire en Mars pour rejoindre les pays du nord afin d’élever les jeunes. Elle revient ensuite à l’automne pour hiverner souvent en groupe dans des cavités arboricoles ou dans les jointures en béton des ponts ou d’immeubles.

Les menaces identifiées en AuvergneRhône-Alpes sont liés à la destruction de gîtes par la rénovation des bâtiments ou l’élagage et la suppression des platanes (essence très prisée par cette espèce). En plus des inventaires, des mesures d’accompagnements à la gestion du patrimoine arboré et aux travaux d’entretiens des bâtiments peuvent être proposés pour protéger cette espèce. 🔑🌳🏡🦇

Publié par FNE Rhône

Le Vendredi 18 septembre 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/rhone/%f0%9f%a6%87-chiropteres-retour-sur-nos-actions/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts