Soutenez-nous, faites un don !

— L'essentiel —

La nuit, je vis : vers une sobriété lumineuse

"La nuit, je vis", un projet régional pour protéger la biodiversité nocturne en luttant contre la pollution lumineuse dans nos villes et villages.

Vendredi 23 avril 2021 Biodiversité Énergie Pollution lumineuse

France Nature Environnement AuRA et l‘URCPIE AuRA portent le projet ” La nuit, je vis ” en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il vise à promouvoir la sobriété lumineuse auprès des communes et de leurs habitants et à les aider dans leur transition écologique et énergétique.

La nuit je vis : s’engager vers une sobriété lumineuse

FNE AURA et l’URCPIE mobilisent leurs expertises (naturalistes, techniques…) afin d’aider les collectivités à adapter l’éclairage public. Pour cela, elles accompagnent les élus-décideurs dans leurs démarches de sobriété lumineuse. La sobriété lumineuse est le fait d’éclairer de façon réfléchie, juste et raisonnable. Elle permet de réduire les coûts énergétiques et économiques de l’éclairage et ainsi de relever le défi de la transition énergétique. Cette démarche réduit aussi beaucoup la pollution lumineuse et ses impacts sur la nature et la santé humaine.

Protéger la biodiversité nocturne : Stop à la pollution lumineuse

Ce projet a pour objectif de protéger la biodiversité nocturne en favorisant la réduction de la « pollution lumineuse ». La pollution lumineuse, qui désigne les effets néfastes d’un éclairage artificiel excessif, a des influences négatives sur le vivant. En effet, elle désoriente et aveugle les espèces animales et perturbe leur cycle de vie. Elle peut alors mener les espèces diurnes et nocturnes à la mortalité. Elle perturbe aussi le cycle de vie des végétaux, notamment des arbres. Enfin, elle cause des problèmes sanitaires et psychologiques chez l’humain et tend à la perte du ciel étoilé.

Citoyens, vous pouvez agir à votre échelle !

La pollution lumineuse impacte les conditions de vie animales, végétales et humaines. C’est la pollution qui progresse le plus mais c’est aussi celle sur laquelle nous pouvons agir le plus facilement. Chacun d’entre nous, habitants, élus-décideurs et professionnels, pouvons ainsi aider à protéger la biodiversité nocturne ! Pour cela, des outils sont à disposition directement sur le site du projet « La nuit, je vis ». Ils permettent de comprendre les impacts induits par la pollution lumineuse et décrivent les moyens d’actions existants pour la réduire. Enfin, des évènements participatifs et/ou de sensibilisation sont proposés dans tous les départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour les connaitre, rendez-vous sur La nuit, je vis. Restez en alerte !

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

Le Vendredi 23 avril 2021

https://www.fne-aura.org/essentiel/region/la-nuit-je-vis-vers-une-sobriete-lumineuse/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts