— Publications —

Rapport d’activités 2019

Découvrez les actions de FNE Isère en 2019 !

Edito

” Nous sommes heureux de vous proposer notre premier rapport d’activité au nom de France Nature Environnement Isère. A la FRAPNA, qui avait 47 ans*, un bel âge, et à tous ceux qui ont consacré avec elle énergie, passion et patience pour la protection de la nature, j’adresse une immense reconnaissance et des forêts de merci.

Notre changement de nom à l’été 2019 visait à renforcer notre insertion dans le grand mouvement France Nature Environnement. La force de notre fédération est d’agir à toutes les échelles, sur le terrain pour des projets ou des alertes locales, dans les instances et commissions de concertation départementales, dans des réseaux régionaux ou nationaux sur l’agriculture, l’eau, l’air, les transports, et avec des myriades d’acteurs qui militent pour une transition écologique et énergétique. Plus que jamais, il est nécessaire de coopérer. Ce début d’année 2020 le confirme à l’évidence.

La pandémie de la Covid-19 nous a mis à l’épreuve de nos vulnérabilités. Réaffirmons l’importance des écosystèmes et de la biodiversité, insistons sur la nécessité vitale de préserver les espaces naturels. Seuls des changements radicaux, au niveau de toute la société, nous permettront de ne pas retomber dans des cycles de crises majeures, mondiales, accentuées par le dérèglement climatique.

Durant l’année écoulée, nous avons consolidé notre association, ce qui nous prépare aux turbulences de ce premier semestre 2020 et que l’on peut craindre pour les mois à venir : embauche d’un directeur, développement des activités d’éducation à l’environnement, renforcement des bénévoles, en particulier via le Réseau d’Echanges et de Formation et la commission Festival, fréquentation en hausse du Festival du Film Nature & Environnement, sécurisation financière avec des recettes exceptionnelles. Deux associations nous ont rejoint : PCSCP dans le secteur de Roybon et des Chambaran, et VIVRE Ici Environnement.

La prise de conscience collective progresse sur de nombreux sujets (le climat, le besoin de nature, la nécessaire préservation des sols, le vélo comme moyen de transport…), mais nous sommes encore loin d’une bascule sociétale. On le voit par exemple dans le refus de l’Etat de réglementer sérieusement l’usage des pesticides, dans les plans locaux d’urbanisme qui poursuivent l’artificialisation des sols, dans les stations de ski qui s’entêtent à développer la neige « de culture », dans la volonté d’EDF de réinvestir dans l’énergie nucléaire… et dans les interdictions d’accès aux espaces naturels au prétexte de la pandémie.
Le monde vivant a encore besoin de nous ! ”

Francis Odier
Président FNE Isère

Publié par FNE Isère

Le Jeudi 18 juin 2020

https://www.fne-aura.org/publications/isere/rapport-dactivites-2019/

Lien vers cet article :
https://www.fne-aura.org/publications/isere/rapport-dactivites-2019/