— Actualités —

Quelques idées de thèmes à aborder pour l’enquête publique

Retrouvez les idées de thème à aborder pour donner votre avis concernant l'enquête publique du projet de déviation de la RN88

Retrouvez les thèmes que vous pouvez aborder pour appuyer un avis défavorable concernant l’enquête publique du projet de déviation de la RN88.

  • Non respect de l’objectif d’absence de perte nette de biodiversité

Ce projet va détruire 140 ha d’un territoire agricole, naturel, avec de nombreuses zones humides, et un trame bocagère maintenant la continuité écologique. Le Paysage autour du Pertuis et de Saint Hostien. Les mesures compensatoires proposées sont considérées comme insuffisantes.

  • Non respect des enjeux environnementaux actuels “zéro artificialisation nette du territoire” et objectif “neutralité carbone”

Ce projet de déviation augmenterait l’artificialisation du territoire d’une part par la construction de la route, et des différents ouvrages d’arts, soit 140 ha, mais aussi d’autres parts par les aménagements qui feront suite à sa création, nouvelles routes pour la rejoindre, destruction d’espace pour les travaux, risques de création de nouveaux espaces urbains,  etc. L’objectif neutralité carbone n’est pas du tout pris en compte dans ce projet, avec l’absence de bilan carbone de l’opération.

  • Sécurité des usagers

N’existe-t’il pas d’autres solutions pour sécuriser les routes que la construction d’une 2 x 2 voies en milieu naturel ? Les tronçons concernés présentent un taux d’accidents supérieur à la moyenne des routes nationales mais la gravité des accidents est inférieure à la moyenne nationale, du fait de la vitesse modérées lors de l’enquête publique de 1996 (DUP).

Entre 2013 et 2017, le dossier de l’enquête publique concernant le tronçon le Pertuis-Yssingeaux met en évidence 14 accidents entre Yssingeaux, et Saint-Pierre-Eynac avec un total de 6 victimes, 16 blessés hospitalisés et 5 blessés légers. Il est à noter que les 6 victimes sont toutes déclarées sur la déviation d’Yssingeaux et non de Saint Hostien-Le Pertuis.

De plus, le projet évoque la sécurité des riverains au sein des villages de Saint Hostien et du Pertuis, n’est-il pas possible de sécuriser ces villages en proposant une déviation 2×1 voie pour Saint Hostien, et en proposant une zone 30 km/h pour le Pertuis, permettant ainsi d’augmenter la visibilité pour les commerces de ce village ?

  • Eau, glissement de terrain et inondation

Le projet traverse plusieurs cours d’eau, dont la Roudesse et le Truisson, et se situe sur le captage d’eau potable de Valaugères, la création d’une telle structure va avoir un impact sur la pollution de ces eaux, et nécessiter le remaniement de partie de cours d’eau.

Par ailleurs, le projet est dans une zone où des inondations et des coulées de boue sont recensés, de plus il existe des risques de mouvement de terrain (retrait et glissement d’argile).

  • Santé

Le projet de déviation vise à améliorer la qualité de l’air et les nuisances sonores pour les habitants des villages concernés. Cependant, la pollution de l’air augmentera sur l’ensemble du parcours contenue de la vitesse supérieur des véhicules, sans compter l’impact négatif de la pollution liée au travaux.

Pour les nuisances sonores, elles sont effectivement importantes à proximité de la RN88, un simple contournement des villages pourrait permettre d’éliminer ce problème, ou l’installation d’une zone à 30 km/h.

  • Economie

L’estimation des travaux est de 226 millions d’euros TTC, pour une opération déclarée d’utilité publique par décret du 28 novembre 1997. Est-il nécessaire de dépenser 226 millions d’euros pour réaliser une 2 x 2 voies pour contourner les villages de Saint Hostien et du Pertuis ? N’est-il pas possible de réaliser une déviation 2 x 1 voies, sans détruire 140 ha de zone naturelle et agricole, et pour un coût moins important ?

Beaucoup de personnes pensent que cette déviation va permettre le désenclavement du Puy en Velay, mais est-ce que gagner 5 minutes avec ce nouveau tracé va réellement permettre le désenclavement de cette ville ? Le nombre important de voiture sur ce trajet ne peut-il pas être réduit en proposant des bus, et en réalisant des campagnes pour valoriser le co-voiturage, et le télétravail plusieurs jours par semaine ? Le nombre important de poids lourds pour le transport de marchandise pourrait aussi être diminué. Ce projet va-t-il réellement avoir un impact économique bénéfique sur la Haute-Loire ? Sera-t-il un jour rentabilisé ?

Ne pensez vous pas que la promesse de faire devenir le Pertuis “un village service” est illusoire ? Les touristes vont-ils vraiment prendre le temps de s’arrêter au village service du Pertuis, alors que 10 à 15 minutes après ils peuvent se retrouver au Puy en Velay, ville réputée pour sa beauté, avec 2 monuments classés au Patrimoine mondial de l’Unesco.  De plus, les principaux utilisateurs de la RN88, l’utilisent pour des trajets cours, entre Saint-Étienne et le Puy en Velay donc il n’est pas justifié pour eux de faire une pause à 10 minutes de leur point d’arrivé ou de départ.

Pour avoir plus d’éléments reportez-vous à l’avis de l’Autorité Environnementale, et à celui du CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature).

Retrouvez l’avis de FNE AuRA, concernant ce projet.

Publié par FNE Haute-Loire

Le Mercredi 29 juillet 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/quelques-idees-de-themes-a-aborder-pour-lenquete-publique/

Lien vers cet article :
https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/quelques-idees-de-themes-a-aborder-pour-lenquete-publique/