— Actualités —

RN 88 : Un arrêté préfectoral autorisant le démarrage des travaux

Malgré les nombreuses actions dénonçant le projet, le 28 octobre, le préfet de Haute-Loire à signé un arrêté autorisant le démarrage des travaux sur la RN 88 de contournement du Pertuis et de St Hostien. Il reste 4 mois pour agir en déposant un recours.

L’arrêté préfectoral autorisant le démarrage des travaux

Les réactions de FNE 43 et du Collectif Lutte des Sucs suite à cet arrêté

FNE 43 et le Collectif Lutte des Sucs ont réagit suite à la publication de cet arrêté.

Selon Jean Jacques Orfeuvre, Vice-Président de FNE 43 : ” Il (l’arrêté) est conforme aux décisions déjà prises bien avant l’enquête publique, bien avant les avis des experts environnementaux, bien avant l’Autorité Environnementale, des Conseils Nationaux de Protection de la Nature (CNPN), et des Associations environnementales agrées. Le Conseil Départemental a donné un avis favorable à condition que les préconisations du CNPN soient respectées. »

Retrouvez les articles de la presse locale relayant ces réactions.

Organisation d’une conférence de presse mardi 17 novembre

Vous n’êtes pas sans savoir que le préfet de Haute-Loire a pris son arrêté autorisant les travaux de déviation de la RN88 entre Le Pertuis et Saint-Hostien (arrêté préfectoral et annexes : http://www.haute-loire.gouv.fr/autorisation-environnementale-amenagement-de-la-a3420.html).
Nous parlons ici du projet de l’actuel plus gros chantier routier de France : 10,7 km d’infrastructure de type autoroutière en espace vierge (milieux naturels préservés) et terres agricoles (80 ha, 29 fermes), 226 Millions d’€, 13 ouvrages d’art, 3 millions m3 de déblais…
Le bureau de FNE AURA a décidé de porter le recours juridique conjointement avec FNE 43, et d’autres associations et/ou syndicats qui le souhaitent et le peuvent, sont invités à apporter leurs expertises et à s’associer.
 
Nous allons rentrer dans le dur !
Le dégagement des emprises a été annoncé pour la fin de l’année, les tronçonneuses hurlent déjà, les arbres tombent… Les propriétaires ne veulent pas voir dégager leurs arbres comme ça, ils veulent au moins pouvoir les récupérer…
Il manque encore des terrains au Maître d’ouvrage (accès au projet de chantier, zone de remblais, mesures compensatoires), les propriétaires sont harcelés, avec des courriers prêts à signer, leur donnant l’impression qu’ils n’ont pas le choix… et ils vendent ! Ils vendent des terrains utiles à la construction de la lutte, utiles au blocage des travaux !
Depuis la fin septembre, les paysans concernés par le projet de tracé n’ont plus le droit de mettre en culture les terres qu’ils cultivaient. Ces terres appartenant à l’Etat sont donc prêtes à disparaître sous le béton et l’asphalte…
Pour la nature, on nous parle d’un niveau de mesures compensatoires jamais vues ! Ca suffit ? ? ? Rien n’est encore calé aujourd’hui ni pour le début des travaux, les acquisitions se feront au fil du temps… Au fil du temps, les sols s’artificialisent et la biodiversité s’éteint doucement.
Devons-nous rester les lâches témoins ?
C’est quand les pelleteuses ? Bientôt. C’est quand les larmes ?
(voir communiqué de presse de L’Asso’Loucionne)
 
Il faut redonner espoir et dire à haute voix : ” Ce n’est pas parce que le préfet à donner son autorisation que le projet se fera ! “
Des recours existent, ne vendez pas vos terres, semez des cultures, ne coupez pas vos arbres… Rejoignez-nous !
Ailleurs, pas loin, des victoires : A45, Roybon… !
Montrons notre pluralité, notre diversité, notre complémentarité, notre pugnacité… c’est ce qui fabrique les victoires.
Montrons notre énergie, notre engagement, notre joie, que nombreux et divers soient celles et ceux qui aient envie de se rassembler contre ce grand projet inutile.
Vu les circonstances sanitaires, le collectif Lutte des Sucs a décidé d’annuler la manifestation prévue le 17 novembre, contre la Réintoxication du Monde.
Nous ne pouvons rester sans rien faire.
Nous avons donc décider de proposer une Conférence de Presse le Mardi 17 Novembre à 18h.
En visio et/ou en présentiel.

Publié par FNE Haute-Loire

Le Mardi 10 novembre 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/rn-88-un-arrete-prefectoral-autorisant-le-demarrage-des-travaux/

Lien vers cet article :
https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/rn-88-un-arrete-prefectoral-autorisant-le-demarrage-des-travaux/