— Actualités —

L’agriculture à Brindas

Dans le cadre d’une politique de développement durable de la Communauté de Communes des Vallons du Lyonnais (CCVL), Mylène, animatrice FNE est intervenue dans différentes classes de l’école de la tour à Brindas, pour parler de l’agriculture au cours des mois de Mars et Avril 2021.

Introduction à l’agriculture 

Sur ce cycle, les enfants de l’école de Brindas vont découvrir l’agriculture. Dans un premier temps, Mylène leur demande de représenter ce qu’est l’agriculture selon eux à travers un dessin. Entre les tracteurs, les champs et les animaux, les enfants semblent déjà avoir une petite idée. Mais connaissent-ils le vocabulaire associé à leurs dessins ? Pour mettre en lien le vocabulaire et les différents types d’agriculture, on leur distribue des images de vignes, d’animaux, de légumes qui les incitent à trouver les termes qui correspondent à l’agriculture : vignes, verger, culture de céréales, élevage, maraîchage. Pour être sûr de bien retenir tout ça, ils représentent les termes par un schéma : du raisin pour la vigne, des champs pour les céréales, etc. La séance se finit par une discussion sur l’agriculture autour de Brindas et par un jeu de mimes. 

© FNE Rhône

Découverte de la ferme bovine

Cette fois-ci, les enfants vont découvrir la ferme d’Elise Michallet. Une fois arrivés, Elise présente sa ferme et le travail qu’elle y fait : c’est une ferme de viande bovine avec 240 vaches, 4 taureaux, quelques poules et des chats. Une matinée type pour Elise ? C’est un lever entre 4h et 6h du matin pour aller préparer la nourriture et ensuite nourrir les 240 vaches dont certaines ont un régime spécial (vêlage, fin de vie).

Après avoir fait le tour de la ferme en ayant vu les vaches, les veaux et les taureaux, retour au calme pour que les enfants posent leurs questions à Elise : “comment avez-vous eu envie de faire ce métier ?”, “qu’est-ce que ça veut dire vêler ?”, “Est-ce que vous travaillez les dimanches ?”, “Est-ce que vous avez des vacances ?”

Pour être sûr que les enfants aient bien tout retenu, Mylène improvise un jeu de vrai ou faux. Ils étaient bien concentrés et intéressés, certains connaissaient déjà un peu les conditions d’élevage des animaux du fait de leurs parents qui ont eux-mêmes des élevages. Après une dégustation de lait de la ferme d’à côté, Elise en profite pour sensibiliser les élèves à la pollution et tout ce qu’elle retrouve dans ses bottes de foin (canettes, enjoliveur, déchets …).

© FNE Rhône

La nature et l’agriculture

Pour cette séance, les enfants vont parler des haies : élément essentiel dans le domaine de l’agriculture. Pour faire une bonne analyse de la biodiversité présente dans les haies, les enfants vont chercher les petites bêtes dans la haie derrière l’école. “Regarde ce qu’on a attrapé” :  araignée, larve, vers de terre, cloporte.. Avec toutes ces trouvailles, c’est le moment de retourner en classe pour les observer. Puis Mylène projette un petit film sur l’importance des haies autour des champs. Effectivement, elles abritent beaucoup d’animaux qui vont aider à se débarrasser des parasites dans les champs.  Après ce petit film, Mylène profite d’avoir toute l’attention des enfants pour raconter une histoire.

Mylène, animatrice. © FNE Rhône

Enfin, pour conclure les séances et continuer sur une bonne note, Mylène et les enfants ont prévu la construction d’un hôtel à insectes avec tous les matériaux nécessaires : paille, foin, bois, brique, bambou, pots. L’objectif de l’hôtel est de permettre aux insectes auxiliaires de passer l’hiver ou de pondre en été. Pour être sûre que les enfants aient bien retenu les informations pour construire l’hôtel : jeux relais ! Le but ?  En équipe, il va falloir associer la case de l’hôtel et son contenu (foin, paille etc) avec l’insecte correspondant (quel insecte va aller se nicher dans le foin, qui va pondre dans le bambou etc.) et à quoi il va servir (comment va-t-il aider à se débarrasser des parasites). Les enfants s’en sont bien sortis malgré quelques difficultés. Ensuite, retour en classe pour commencer la construction de l’hôtel à insectes : on récupère le matériel, et hop, on commence à remplir l’hôtel. 

Hôtel à insecte © FNE Rhône

Conclusion : 

Les enfants de l’école de Brindas connaissent désormais mieux le monde de l’agriculture et sont prêts à aller aider leurs parents dans les champs. 

Publié par FNE Rhône

Le Vendredi 16 juillet 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/rhone/lagriculture-a-brindas/

Lien vers cet article :
https://www.fne-aura.org/actualites/rhone/lagriculture-a-brindas/