— Nos actions —

Vieilles forêts en Isère : mieux les connaître pour mieux les préserver

Les forêts sont bien plus qu’une réserve de bois ! Ces milieux ont encore beaucoup à apprendre aux naturalistes, aux forestiers et au grand public. Des relations complexes et fragiles existent entre les milliers d'espèces habitant ce milieu qui reste un patrimoine naturel exceptionnel pour le bien de tous. Depuis 4 ans, FNE Isère réalise un inventaire des vieilles forêts en Isère pour améliorer la prise en compte de ces derniers îlots particulièrement riches en biodiversité.

Découvrir les vieilles forêts en images

Piste vidéo
https://vimeo.com/156816565

Teaser : “Vieilles Forêts en Isère - Mieux les connaître pour mieux les préserver” - FNE Isère

Piste vidéo
https://vimeo.com/157110261

Teaser 2 : "Vieilles Forêts en Isère - Mieux les connaître pour mieux les protéger" - FNE Isère

Des forêts vivantes

Les forêts sont certainement les milieux les moins bien connus des naturalistes. Mais sans pouvoir nommer les espèces et sans même toutes les voir, nous sentons bien que la forêt regorge d’une foule d’êtres plus ou moins microscopiques dans le sol et au-dessus. Les plus visibles et par conséquence les plus connues sont les mammifères et en particulier ceux qui intéressent les chasseurs (chevreuils, cerfs…) ainsi que les oiseaux. Parmi eux, les pics et les chouettes sont sans doute les plus emblématiques du milieu forestier. Or, ce sont les espèces qui n’attirent pas toujours notre attention qui représentent la majorité de la biodiversité des vieilles forêts : invertébrés, champignons, lichens… qui vivent dans le sol, le bois mort et qui participent grandement au cycle de vie du milieu en se nourrissant de la matière en décomposition.

Inventorier pour mieux préserver

En 2007, le plan d’action pour la forêt issu du Grenelle de l’environnement de 2007 propose d’accroître la récolte de bois dans les forêts françaises, notamment en zone de montagne, afin de développer les énergies renouvelables. En Isère, la majorité des forêts sont utilisées pour leur fonction économique (production de bois pour la construction et de chauffage) mais il demeure encore quelques îlots de forêt peu ou pas exploitées. Si l’on doit prélever plus de bois, ne va-ton pas être tenté d’aller puiser dans les dernières vieilles forêts du département ? FNE Isère donc a lancé dès 2011 un programme de connaissance et de repérage de ces milieux afin de protéger ces milieux particulièrement importants en termes de biodiversité et de patrimoine culturel. Après l’élaboration d’un protocole d’inventaire avec les différents acteurs forestiers en 2011, plusieurs inventaires ont été réalisés dans le Trièves, Belledonne et l’Oisans. L’objectif : cartographier les vieilles forêts afin d’aider ceux qui les gèrent, qu’ils soient gestionnaires publics et privés, à concilier production et protection.

En savoir plus sur les vieilles forêts en Isère

Le film :
La FRAPNA a réalisé un court film de sensibilisation sur les vieilles forêts iséroises avec l’aide de plusieurs acteurs du secteur forestier. Merci à Fanny Godet (BTS Gestion Forestière de Poisy) et à Axel Falguier pour la création de cet outil.

Le livret et l’exposition :

Nous avons édité un livret pour changer le regard sur ces forêts souvent perçues, très négativement, comme des milieux abandonnés. Ce travail a été accompagné d’une exposition fournie à la communauté de communes du Trièves pour mise à disposition aux communes ou écoles.

Publié par FNE Isère

Le Jeudi 06 décembre 2018

https://www.fne-aura.org/actions/isere/vieilles-forets-en-isere-mieux-les-connaitre-pour-mieux-les-preserver/

Lien vers cet article :
https://www.fne-aura.org/actions/isere/vieilles-forets-en-isere-mieux-les-connaitre-pour-mieux-les-preserver/