— Actualités —

Transition écologique : où en serait-on sans les associations ?

Fin février, France Nature Environnement Loire organisait en partenariat avec Le Mouvement Associatif, la Ligue de l’enseignement et la FASEE, une soirée d’échanges autour d’une question hardie : « Transition écologique, ou en serait-on sans les associations ? »

Élus, candidats aux municipales et adhérents ont répondu présents pour participer à ce débat d’idées pour préparer au mieux les élections municipales 2020. C’était aussi l’occasion de découvrir des initiatives engagées, concrètes et durables portées par les associations ligériennes. L’animation s’est déroulée sous forme d’un “World Café” pour faciliter le dialogue et le partage d’informations. Voici le “best of” des propositions de chaque groupe de travail ! Pour mieux travailler ensemble, associations environnementales et collectivités pourraient élaborer une charte d’engagements. Les collectivités pourraient davantage s’appuyer sur l’expertise de terrain des associations et promouvoir la transversalité de la thématique « environnement ».

Quel intérêt pour les nouveaux élu.es et pour les territoires de travailler avec les associations ?

Les associations environnementales ont pour vocation de mettre en œuvre des politiques environnementales innovantes sur la commune. L’objectif est de favoriser la place de la nature en ville et de dynamiser le territoire. Pour les nouveaux élus, il faut s’appuyer et s’inspirer des propositions faites par les associations.

Quelles actions propose-t-on aux nouveaux élu.es pour favoriser la transition écologique ?

Promouvoir la place du végétal en ville en végétalisant les espaces publics par quartier et en profiter pour sensibiliser les élèves en associant les écoles, les collèges (ex : vergers communs, jardins partagés, graine d’arbre à planter à chaque élève…). Pourquoi ne pas favoriser les « zones bzzz » et promouvoir la végétalisation citoyenne ! Et en amont, il faut travailler sur les conditions d’urbanisation (désimperméabilisation des sols, création d’espaces verts…).

Quelles propositions pour une action communale véritablement partenaire de l’action associative ?

Les élus doivent accompagner et soutenir les associations environnementales et participer davantage à l’évaluation et la valorisation des projets réalisés.
Les associations sont le cœur du fonctionnement de la société civile et un pan essentiel de la réussite de la transition écologique. Leur rôle fondamental réside dans la solidarité, l’envie de servir une cause, d’agir concrètement pour faire avancer les choses. Mais aussi dans la création de lien social. Dans le cadre de la transition écologique, cet engagement prend de plus en plus d’ampleur. Que ce soit pour des actions très locales, comme la création de jardins partagés, ou pour des actions plus globales, en matière d’alerte de l’opinion.

 

Crédit photo de l’en-tête : © FNE Loire

Publié par FNE Loire

Le Vendredi 03 avril 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/loire/transition-ecologique-ou-en-serait-on-sans-les-associations/

Lien vers cet article :
https://www.fne-aura.org/actualites/loire/transition-ecologique-ou-en-serait-on-sans-les-associations/