— Actualités —

La Région du Goudron – un projet du passé !

FNE 43 a envoyé un Communiqué de presse suite à l'annonce du démarrage des travaux de doublement de la RN 88, et de la déviation contournant les villages de Saint Hostien et le Pertuis qui a été repris dans les médias

Lundi 02 mars 2020 Transports et mobilité

La création d’une 2×2 voies en milieu naturel contournant Saint Hostien et le Pertuis est actuellement estimée à 226.5 millions d’euros dont 198 de la Région : n’y a t’il pas mieux à faire d’une telle somme à l’heure du dérèglement climatique , de l’effondrement de la biodiversité  et de la nécessité absolue et urgente d’une transition écologique et énergétique ?

La Région qui sera, de très loin, le 1er financeur (87 % ce qui doit être un record en France !), alors que les routes nationales ne sont pas dans ses compétences, utilise là bien mal l’argent public.

Les habitants de Haute Loire sont maintenus dans un état de dépendance à l’automobile quasi absolu, faute d’alternatives. Cette situation  pénalise les ménages altiligériens obligés de consacrer une part excessive de leur budget à l’acquisition, à l’usage et à l’entretien d’un et souvent de plusieurs voitures.Quant à ceux qui n’en ont pas, ils sont quasiment exclus de l’emploi et d’une grande partie de la vie sociale et culturelle. Et demain , le renchérissement inévitable de l’énergie va aggraver encore la situation.

Cet état de fait n’a pourtant rien d’inéluctable . Il est simplement le résultat de choix politiques délibérés.

Ni le Réseau Ecologie Nature de Haute-Loire (REN/FNE 43) qui fédère plus de 25 associations du département et plus de 100 adhérents individuels et qui est agréée et habilitée pour le département par la Préfet de la Haute-Loire, ni la délégation Haute-Loire de l’Association des Usagers des Transports d’Auvergne (AUTA-FNAUT) n’ont fait partie du COmité de PILotage (COPIL) et ils n’ont donc pas été informés. Seule la FRANE de Clermont-Ferrand était censée représenter les associations environnementales de Haute-Loire dans le COPIL !

C’est bien  aux Régions que la loi a confié l’organisation des transports publics en dehors des agglomérations urbaines que ce soient les transports collectifs ferrés ou routiers. Même sur les axes lourds comme Le Puy-Yssingeaux sur lequel les déplacements sont très nombreux, il n’y a que 2 bus par jour et c’est guère mieux entre Yssingeaux et Monistrol !

C’est pourquoi nous ne pouvons pas nous réjouir de cette annonce du lancement des travaux de doublement de la RN 88. Cet investissement colossal se fera fatalement au détriment de dépenses plus utiles à la vie quotidienne de nos concitoyens ( il correspond par exemple au prix de 4 lycées neuf ! Compétence de la Région).

Le développement économique de la Haute Loire ne dépend pas de ces travaux pharaoniques dont l’impact environnemental sera très sévère . Que penser de l’artificialisation du village du Pertuis qui devrait devenir devenir un « Village Service ». On ne sait pas vraiment quelle est la consistance d’un tel lieu, mais ce village pourrait avoir d’autres ambitions. Une déviation simple à 2 voies pour le confort et la sécurité des habitants du Pertuis et de St Hostien aurait été bien suffisante. Cet investissement lourd n’amorce pas le virage indispensable vers une nécessaire sobriété.

Ce projet qui date de l’ère industrielle, n’est ni dans l’air du temps ni du coté de la sauvegarde de ce qui reste  de terrains agricoles et de nature. Il ne peut non plus rendre résilient nos territoires face aux grands changements de ce siècle …

Ce projet est à rebours d’une vision d’avenir qui prenne en compte les grands enjeux d’aujourd’hui.

Signataires

FNE 43 – Réseau Ecologie Nature de Haute-Loire (REN 43)

Association des Usagers des Transports d’Auvergne (FNAUT) délégation 43

Publié par FNE Haute-Loire

Le Lundi 02 mars 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/la-region-du-goudron-un-projet-du-passe/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts