Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Collaboration entre FNE Rhône et INRAE

Collaboration entre FNE Rhône et INRAE dans le cadre du programme de recherche BioRoDis.

Mardi 29 juin 2021 Biodiversité Santé

Ces dernières décennies, des avancées majeures dans la compréhension des maladies infectieuses ont été réalisées. Cependant, la persistance et la réémergence d’agents pathogènes continuent de soulever des questions d’érosion de la biodiversité et de santé publique : la pandémie de COVID-19 peut être l’un des exemples récents les plus dramatiques. C’est dans le cadre de ce contexte que le programme BioRodDis (Managing Biodiversity in forests and urban green spaces Dilution and Amplification effects on Reodent microbiomes and rodent-borne Diseases) du réseau Biodiversa a vu le jour. Ce projet bénéficie de l’expertise de différents partenaires d’un éventail de disciplines complémentaires : épidémiologie, parasitologie, écologie, sociologie, géographie et modélisation.

L’unité de recherche CBGP de l’INRAE de Montpellier coordonne ce programme de recherche scientifique en collaboration avec le service santé environnement de la biodiversité urbaine de la ville de Lyon et en convention notre association environnementale, France Nature Environnement Rhône. 

Ce programme de recherche s’intéresse à la fonction des micromammifères et des chauves-souris comme vecteurs d’agents pathogènes zoonotiques (transmissibles de l’animal vers l’homme) dans différents types de milieux naturels ou anthropisés. Les deux zones d’études du projet se situent sur la Métropole de Lyon : le parc de la Tête d’Or et de domaine de Lacroix Laval. 

FNE Rhône, apporte à ce projet l’expertise technique chiroptérologique. L’association est chargée d’effectuer la recherche des gîtes de parturition des chauves-souris afin d’y prélever du guano (les fèces) : ce sont les gîtes d’été dans lesquels les femelles se regroupe pour la mise bas et l’élevage des jeunes. FNE Rhône réalise aussi une étude bioacoustique à l’aide d’enregistreurs à ultrasons, afin de connaître les espèces présentes sur les deux sites d’études. 

Ces recherches permettront l’amélioration des connaissances sur les chauves-souris pour une meilleure prise en compte des colonies en contexte urbain et de nos interactions avec elles.

Publié par FNE Rhône

Le Mardi 29 juin 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/rhone/collaboration-entre-fne-rhone-et-inrae/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts