— Actualités —

Forêt sauvage : une nouvelle parcelle en cours d’acquisition par FNE Rhône

Jeudi 14 février 2019 Biodiversité

La FRAPNA-Rhône (FNE Rhône aujourd’hui) s’investit depuis maintenant 50 ans dans la protection de la nature.

Ce combat a de multiples facettes, dont l’une d’entre elles est l’acquisition de parcelles de terrain. Aujourd’hui, une nouvelle opportunité de protéger durablement une parcelle de forêt s’offre à nous.

  • Pourquoi acquérir une parcelle de terrain contribue à sa protection ?
  • Quelle est donc cette nouvelle opportunité d’acquisition ?
  • Comment le projet se déroule ?

FNE Rhône répond à toutes vos questions.

Pourquoi acquérir une parcelle de terrain aide à sa protection ?

Les outils de protection de la nature (parcs naturels, réserves, arrêtés préfectoraux de protection de biotope (APPB), espaces naturels sensibles (ENS), etc.), bien que nombreux, ne suffisent pas toujours à garantir de façon pérenne, la protection d’un espace naturel. L’exemple actuel du site protégé de l’île de la Table Ronde à Vernaison, menacée d’amputation de 26 ha est là pour le rappeler.

Seul le fait d’être propriétaire d’un espace garantit sa protection durable. Et seule une procédure rare de déclaration d’utilité publique (DUP), peut dans ce cas déposséder un propriétaire, celui-ci étant cependant informé et indemnisé.

Pour ces raisons, un certain nombre de structures associatives, en France comme à l’étranger, se sont donné les moyens d’une politique d’acquisitions foncières afin de protéger définitivement des espaces naturels.

La FRAPNA-Rhône a elle aussi entrepris d’acquérir des parcelles de terrain afin de les soustraire aux appétits des aménageurs de toute sorte. C’est ainsi qu’au fil des années, la FRAPNA-Rhône a pu se rendre propriétaire d’environ 7 ha d’espaces naturels, dans des milieux à fort enjeu écologique :

  • Protection du milieu souterrain et des chauves-souris surtout notamment, avec l’achat de la mine du Verdy à Pollionnay (devenue réserve naturelle régionale) puis de celle de Breté à Monsols, les deux étant menacées de comblement.

  • Protection des forêts alluviales, avec l’achat des îles du Motio à Belleville-sur-Saône, menacées par un projet de base de loisirs nautiques.

  • Protection de la forêt originelle du Mont Saint-Rigaud dans le haut Beaujolais, avec l’acquisition des parcelles de Breté (0,5 ha) et de la Grande Borne (3 ha).

Quelle est donc cette nouvelle opportunité ?

Aujourd’hui, jouxtant notre propriété de 3 ha du Mont Saint-Rigaud, une parcelle de 2,5 ha est disponible, pour laquelle nous avons une promesse verbale de vente. L’opération, baptisée « Forêt sauvage », vise à nous rendre propriétaire de 6 ha d’un seul tenant, dans un des derniers secteurs de forêt originelle du Saint-Rigaud, lequel est, avec ses 1010 m, le point culminant du département du Rhône.

La forêt du Saint-Rigaud, qui dépasse 5 000 ha, était jadis composée majoritairement de feuillus en dessous de 600 m, tandis que plus en altitude, la hêtraie-sapinière occupait l’espace.

Depuis les années 60, la forêt originelle a été remplacée par des plantations massives et mono spécifiques de « Sapin Douglas », entraînant une banalisation et une perte drastique de la biodiversité.

Malgré tout, dans les rares secteurs épargnés, cette forêt héberge encore une faune de montagne unique pour le département : Nyctale de Tengmalm (une petite chouette rare), Bec-croisé des sapins (photo ci dessus), mais aussi l’authentique Chat forestier et parfois le Lynx …

C’est dans ces secteurs épargnés que se situent nos parcelles, abritant de nombreux grands vieux arbres (hêtres et sapins), dont certains plus que centenaires.

  • Les sommes récoltées doivent permettre l’acquisition, le bornage, les inventaires initiaux, le plan de gestion, ainsi que des achats de matériel et outils ainsi que la valorisation de la nouvelle parcelle.

L’accès des parcelles restera libre, et leur protection se traduira par une gestion dite en « libre évolution », c’est-à-dire sans intervention.

Comment se déroule le projet ?

A ce jour, une soixantaine de donateurs ont soutenu cette action concrète de protection de la forêt originale du Mont Saint-Rigaud, par acquisition de vieilles parcelles de futaie inexploitées depuis des décennies. Grâce à eux, nous avons pu collecter rapidement les fonds nécessaires à l’acquisition des 3 ha supplémentaires, contigus aux parcelles déjà acquises.

Le calendrier prévisionnel est le suivant :

  • Signature du compromis de vente début 2019 (nous sommes en attente de la convocation par le notaire), puis acte définitif avant l’été.
  • En fin de printemps ou durant l’été, nous vous proposerons aux donateurs une visite sur le terrain pour que chacun puisse observer l’intérêt de cette opération sur la protection de la forêt naturelle du Mont Saint-Rigaud.
  • Des inventaires qui ont déjà montré la riche diversité d’espèces sur ces parcelles de vieilles futaies – avec notamment la présence des espèces animales emblématiques (chouettes, chat sauvage – observé sur la parcelle, Crossope aquatique ou encore Arianta arbustorum, un escargot typique des zones de montagne) et de plantes comme le Pavot d’Ecosse et la fougère Blechnum spicant – se poursuivront durant les saisons à venir.

La souscription se poursuit. Le trop-perçu sera automatiquement affecté à l’acquisition d’autres parcelles et à la réalisation d’études complètes d’inventaires de la faune et de la flore.

Les combats continuent, grâce à votre aide, nos enfants et petits-enfants pourront encore voir dans le futur, ce qu’est une vraie forêt sauvage.

Vous souhaitez participer ? Toute contribution, même minime, est importante !

Si ce projet concret vous motive, vous pouvez encore contribuer par voie postale (coupon ci-dessous) ou par le site HelloAsso.

Vous serez invités à une ou plusieurs sorties de découverte des sites acquis.

Et bien évidemment, n’hésitez pas à faire connaître ce projet à toutes les personnes intéressées en le diffusant autour de vous !

La Nature vous remercie !

Et toute l’équipe FRAPNA-FNE Rhône vous remercie de votre soutien.

Publié par FNE Rhône

Le Jeudi 14 février 2019

https://www.fne-aura.org/actualites/rhone/foret-sauvage-une-nouvelle-parcelle-en-cours-dacquisition-par-fne-rhone/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts