Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Parole à nos hérissons bénévoles #Anthony

Parole à nos hérissons bénévoles : Anthony, bénévole juriste

Vendredi 23 avril 2021 Vie associative

©FNE Midi-Pyrénées

© FNE Rhône

Peux-tu te présenter ?

Je suis Anthony, 27 ans et bénévole pour FNE Rhône. Actuellement, j’ai une formation de juriste classique, j’ai fait un master en Droit de l’Homme. Je passe en septembre l’examen pour rentrer à l’Ecole d’avocats. Pendant mes études, le Droit de l’Environnement m’intéressait et j’ai voulu m’orienter dans cela, même si j’ai beaucoup de choses à remettre à jour.

Comment as-tu connu FNE Rhône ?

Je recherchais des stages en 2018. A FNE Rhône, on m’avait dit que bien qu’ils ne recherchaient pas de stagiaires à l’époque, il y avait la possibilité de devenir bénévole. Sensibilisé aux enjeux environnementaux, je me suis dit que c’était intéressant d’y entrer pour gagner en compétences en tant que bénévole.

Que fais-tu concrètement pour FNE Rhône ?

Je fais de la veille réglementaire concernant tous les gros projets d’aménagement ou les documents d’urbanisme sur le département du Rhône. Cette veille est à destination du réseau juridique de FNE Rhône pour avoir un suivi des enquêtes publiques ou au niveau des procédures dans les travaux afin de savoir quand on peut agir au niveau juridique (participer aux enquêtes publiques, faire du contentieux…).

Par quels moyens te renseignes-tu ?

Je regarde beaucoup sur le site de la Préfecture du Rhône (arrêtés d’ouverture d’enquêtes publiques), de Lyon Métropole (projets d’urbanisme), de la DREAL (avis de l’autorité environnementale)

Fais-tu d’autres choses ?

Oui ! J’écris une note juridique pour aider notre représentante bénévole à la CDPENAF (Commission De Préservation des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers). Je rédige aussi une note juridique pour le Plan Protection Atmosphère, en pleine révision en ce moment, pour proposer des améliorations afin qu’il soit plus efficace.

Tu as aussi beaucoup contribué au Réseau Sentinelle de la Nature ? Peux-tu nous en dire plus ?

Ce réseau permet à tout citoyen qui constate des atteintes à l’environnement d’envoyer via une application les informations (lieu, photos, dégradation observée) à France Nature Environnement. Si l’alerte est sur le territoire du Rhône, FNE Rhône est chargée de les traiter, en contactant les services publics par exemple. J’ai ainsi traité beaucoup d’alertes, en lien avec les salariés de l’association et Gaëtan, bénévole juriste membre du bureau. J’ajoute qu’il serait intéressant d’avoir une expertise naturaliste afin de mieux connaître les enjeux naturels. Des ateliers de formation « passerelle » juridique-naturalistes seraient intéressants.

Si tu étais un animal, lequel serais-tu ?

Je serais un pangolin [rires]. Il est symbolique car il prouve qu’on ne s’intéresse pas assez à la biodiversité et l’impact qu’elle peut avoir sur les humains. Il y a très peu d’études sur les échanges entre biodiversité et humain, et la pandémie nous montre à quel point la recherche dans ce domaine est cruciale pour anticiper les pandémies futures.

Interview réalisée le 18 mars 2021.

Publié par FNE Rhône

Le Vendredi 23 avril 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/rhone/parole-a-nos-herissons-benevoles/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts