— Actualités —

Le blaireau privé de vacances dans l’Allier

Le tribunal a rejeté notre requête en suspension contre l’arrêté préfectoral relatif à la vénerie sous terre et ses périodes complémentaires

Vendredi 30 juillet 2021 Biodiversité

En lien avec l’ASPAS et Aves France, nous avions demandé la suspension d’un arrêté de la préfecture de l’Allier autorisant la vénerie sous terre du blaireau pour une période générale du 15 septembre 2021 au 15 janvier 2022 au soir ainsi que deux périodes complémentaires, ouvertes entre le 1er juillet et le 15 septembre 2021, puis entre le 15 mai et le 30 juin 2022.

Notre requête a été rejetée.

Bien sûr, cette décision ne préjuge en rien du résultat du recours au fond, mais impitoyablement sauve la période complémentaire de cette année…

FNE Allier dénonce la cruauté et l’inutilité de cette pratique particulièrement barbare qui consiste à envoyer des chiens dans les terriers pour ensuite récupérer les blaireaux et blaireautins à l’aide de pinces métalliques afin de les achever par arme à feu ou arme blanche. Des images choquantes ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux  démontrant l’horreur et la violence de cette soi-disant “régulation”.

Une fois de plus, la France est mauvaise élève ! Dans de nombreux autres pays européens, il est interdit de chasser le blaireau considéré comme espèce protégée. Pourquoi pas en France?

Publié par FNE Allier

Le Vendredi 30 juillet 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/allier/le-blaireau-prive-de-vacances-ans-lallier/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts