Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

La première Transligérienne en Haute-Loire

Du 20 au 22 septembre une trentaine de randonneurs ont pu participer à la première édition de la Transligérienne.

Une première édition de la Transligérienne tant attendue

Annulée en 2020 puis reportée de Juin à Septembre, la Transligérienne 2021 a finalement pu avoir lieu dans des conditions acceptables.

Elle était initialement programmée pour se dérouler sur 5 jours, du 20 au 24 Septembre. Mais seulement trois jours ont pu être assurés du 20 au 22, par manque de préinscription pour les deux dernières journées.

Une première journée à Vorey

C’est sous un ciel maussade que le premier rendez-vous à eu lieu, à Vorey, le 20 au matin pour une randonnée animée de 16 km.

Après les formalités de présentation et de contrôle des conditions sanitaires, la troupe de 12 randonneurs et de 4 animateurs (CDRP43, LPO et FNE43) s’est mise en route. La visite du site LPO du fort de Vorey, observation à la jumelle, prolongée par la descente sur les berges de la Loire a permis de repérer les différentes espèces d’oiseaux, d’identifier leurs chants, de rencontrer le héron et de comprendre l’utilité de la préservation de leur habitat.

Puis direction le Suc de Céneuil par la rive gauche du fleuve en découvrant la flore locale, montée au sommet du Pic où l’on a pu bénéficier d’une superbe vue sur la vallée de la Loire (de Lavoute/Loire à Vorey) sur les sucs volcaniques (Mont Gerbizon, Mont Courant, etc…) . Les rapaces n’étaient malheureusement pas au rendez-vous…

Après le repas à Céneuil, les randonneurs sont redescendus sur les rives de la Loire au niveau du pont de Changeac. Ils sont ensuite passés sur la rive droite sur le site de l’ancienne usine électrique, la passe à poisson, sous une légère pluie passagère.

Le retour s’est opéré par la rive droite, en traversant les aménagements communaux (espace de balade nature, parcours de santé, etc…) jusqu’au Fort de Vorey.

Une deuxième journée à Colempce

La journée commence à 8h30 aux étangs du Chambon , commune de Chadron, par un rassemblement des 14 randonneurs et des animateurs (SOS Loire Vivante, CDRP43 et FNE43) en bord de Loire pour assister à une pêche électrique, organisée par la Fédération Départementale de pêche de la Haute-Loire.

Après la mise en place technique du dispositif, le technicien coordinateur a fait une présentation au groupe des caractéristiques techniques de la pêche. Il a expliqué largement les motivations et objectifs de cette pêche. Puis nous y avons assisté pendant 45 minutes environ, avant de rejoindre les voitures pour aller au point de rendez-vous de la randonnée à Colempce .

La randonnée de 15km démarre en direction du Mas et de la source de Bonnefont, en remontant le long de la rive droite du fleuve. Elle est agrémentée des commentaires naturalistes et historiques des animateurs de SOSLV . La pause déjeuner a lieu au lieu dit Les Rodes en bord de Loire, sur une plage de sable fin. Elle est accompagnée d’un large soleil.

Après cette pause, la randonnée commentée reprend pour monter jusqu’à la source de Bonnefont ,source d’eau minérale exploitée de manière quasi industrielle jusqu’à la fin du 19e siècle. Après le temps d’une dégustation, des commentaires historiques du lieu et de l’observation des la faune aquatique (écrevisses notamment). Le périple se poursuit jusqu’au Mas de Bonnefont, gîte propriété de SOSLV que nous avons pu visiter. Nous avons également pu découvrir une exposition d’objets ruraux anciens et de photos et documents retraçant les années de lutte pour la défense de cette haute-vallée (barrage de Serre de Lafarre- années 80)

La remontée sur Les Salles est difficile mais les randonneurs récupèrent leurs force durant la redescente à travers bois sur Colempce, et la douce saveur des mûres compense les efforts fournis.

Une troisième journée entre Chamalière sur Loire et Retournac

Le point de rendez-vous était à Chamalières, pour une randonnée de 17 km en direction du Château d’Artias. 20 randonneurs, 4 animateurs (CDRP43 et FNE43), composaient le groupe de cette journée.

Sous un beau ciel bleu, après la traversée du village de Chamalières et avoir franchi la Loire, le groupe s’est engagé rive gauche du fleuve sur le GR3 et 3F, sur la pente en direction du Suc de Chaumont qu’il a contourné. Là, une présentation de la formation géologique du site a été faite, puis des commentaires sur la flore tout au long du chemin et la redescente sur Le Corset pour arriver au Château d’Artias. Les randonneurs ont pu profiter d’un temps de pause pour visiter les ruines du Château et observer le point de vue sur la plaine alluviale de la Loire, jusqu’à Monistrol sur Loire à l’Est et Chamalières à l’ouest.

Le groupe s’est ensuite dirigé vers Retournac et a retraversé la Loire pour reprendre la rive droite et descendre sous le pont où a eu lieu la pause déjeuner en bord de Loire et au soleil.

L’après-midi, la randonnée s’est poursuivie sur Retournaguet en suivant le GR3. Les randonneurs l’ont ensuite quitté pour reprendre le bord du fleuve, et enfin le retrouver jusqu’à Chamalières où le groupe était attendu pour une visite guidée et commentée de l’église St Denis, son cloître et son jardin médiéval, par M. Tempère adjoint de la commune.

Une expérience à renouveler

Bien que la semaine ait dû être amputée de deux journées, cette première édition de la Transligérienne est un succès. Elle s’est déroulée sans difficultés, fut très appréciée des participants, majoritairement des locaux mais aussi des randonneurs du département de la Loire et de l’Ardèche.

Si on déplore deux désistements de dernière minutes, le mardi et le mercredi, on peut aussi noter que des randonneurs présents le lundi et le mardi ont souhaité participer à la journée du mercredi, ravis de leur expérience des deux premiers jours.

Tous ont été séduits par le principe de la randonnée découverte de l’environnement, de la géographie et du patrimoine et ont émis le souhait que cette formule soit reconduite en 2022.

Publié par FNE Haute-Loire

Le Mardi 19 octobre 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/la-premiere-transligerienne-en-haute-loire/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts