— Actualités —

Arbres remarquables

Dans le cadre de l’inventaire participatif mené par FNE Isère sur le territoire de la métropole, la chasse aux arbres remarquables est ouverte !

Mardi 26 novembre 2019 Forêt

Qu’est-ce qu’un arbre remarquable ?

Parmi les arbres que nous côtoyons, certains sujets suscitent une émotion particulière de par leur taille imposante, leur forme, leur grand âge, leur rareté botanique, leur capacité à offrir des refuges à la faune, leur histoire… Cela va donc être relatif à chacun de nous, la notion de remarquabilité est subjective.

On peut trouver des arbres remarquables dans toutes sortes d’endroits : dans des parcs, en forêt, dans des jardins de résidences privées, mais aussi en pleine ville ! Ils semblent parfois encore plus remarquables au milieu de ces environnements inhabituels pour eux.

Ces arbres ont plusieurs intérêts. D’un point de vu paysager, ils représentent des éléments remarquables auxquels les habitants sont attachés. De plus, les vieux arbres accueillent une biodiversité particulière : écorces décollées, branches mortes, cavités sont autant de milieux de vie pour des espèces d’insectes, de champignons, d’oiseaux, ou de mammifères. Pour préserver notre paysage et la biodiversité, l’identification et la protection des vieux arbres est cruciale. C’est dans cet esprit que c’est mis en place l’inventaire participatif des arbres remarquables.

L’inventaire participatif

N’importe qui peut y participer ?

Oui, c’est un inventaire participatif ouvert à tous ! Il est hébergé sur la plate-forme d’une association de botanistes nationale Tela Botanica. Des aides sont fournies tout au long du formulaire pour l’analyse de l’arbre. En plus, cela ne nécessite pas d’avoir beaucoup de connaissance sur les arbres. Si vous n’êtes pas sûr de l’espèce de l’arbre, il suffit de le préciser et grâce à la photo ou aux coordonnées géographiques la communauté de Tela Botanica pourra modifier si besoin. Nous pouvons donc tous participer pour mettre en avant les arbres qui nous touchent particulièrement.

Comment y participer ?

Lorsqu’un arbre appel notre attention, qu’il semble se démarquer des autres ou bien qu’il nous inspire de nouvelles émotions : on peut répertorier l’arbre dans l’inventaire collectif.
Il suffit de se laisser guider par les questions du formulaire sur le site web : il faudra reconnaître l’espèce, faire quelques mesures (diamètre et hauteur, soit à estimer, soit à mesurer) et ajouter une photo.

Pour celles et ceux qui n’ont pas de smartphones et qui n’auraient pas facilement accès au site Tela-botanica à l’extérieur, nous avons mis au point une version papier, à emmener dehors pendant vos ballades. Lorsque vous avez rempli ce formulaire, vous pouvez :

  • le recopier sur le formulaire en ligne Tela-botanica depuis un ordinateur
  • le scanner et l’envoyer à julie.leprince@fne-aura.org
  • nous l’emmener : MNEI 5 Place Bir Hakeim, 38000 Grenoble – local de FNE Isère

Les mesures : des outils simples

Pour mesurer le diamètre, on peut utiliser un décamètre. Le long de l’arbre, on se place à 1.30m de hauteur, et on mesure le diamètre de l’arbre à cet endroit.

Pour mesurer la hauteur, on peut utiliser la méthode de la croix du bûcheron. Prenez 2 baguettes de même longueur (environ 12 cm par exemple, c’est une taille assez pratique). Placer une baquette parallèle au sol, très près de l’œil. Placer ensuite l’autre baguette  au bout de la première, mais verticalement. Les deux baguettes forment alors un T dont la base est collée à votre œil. Viser le pied de l’arbre à mesurer avec l’extrémité inférieure de la baguette verticale. Déplacez vous (avancez et reculez) de manière à trouver l’emplacement où l’extrémité supérieure de la baguette verticale coïncide avec la cime de l’arbre.
A partir de cet endroit où la baguette verticale est complètement superposée à l’arbre selon votre point de vue, il ne reste plus qu’à mesurer la distance qui vous sépare de l’arbre : c’est la même que la hauteur de l’arbre !

Nos conseils

  • Pour bien saisir une observation
    • Formulaire en ligne : en positionnant la souris sur les champs à remplir, vous obtenez une assistance ; seuls les champs précédés d’un astérisque sont obligatoires
    • Coordonnées géographiques : au lieu de les saisir, il suffit de positionner le pointeur sur le lieu de l’observation
    • Photo : éviter les images trop lourdes pour ne pas encombrer les serveurs informatiques et réduire le temps de chargement (200 à 300 ko sont suffisants)
    • Pour valider une observation : une fois les champs remplis, cliquez sur “créer”, l’observation va apparaitre en bas de page, il faut alors cliquer sur “transmettre”

 

  • Pour vous aider à reconnaitre les différentes espèces d’arbres

En partenariat avec

Avec le soutien de

Publié par FNE Isère

Le Mardi 26 novembre 2019

https://www.fne-aura.org/actualites/isere/arbres-remarquables-2/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts