Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Hommage à Jean Jonot

La nature, la montagne et l’environnement perdent un militant infatigable : Jean Jonot est parti.

Lundi 24 juillet 2023 Vie associative

Il était de toutes les manifestations pour défendre la nature et la montagne. Jean Jonot, figure de l’écologie grenobloise et homme de conviction, a tiré sa révérence. Il avait 89 ans. Enseignant et guide de haute montagne, Jean était l’incarnation même du militant de gauche et écologiste, qui avait, chevillé au cœur et au corps, l’amour de la nature et la défense des droits et de la liberté.

En 1996, il crée et anime la Commission Transports à la FRAPNA Isère puis devient membre du Réseau Transports de FNE, avec des responsabilités en Rhône-Alpes.

Toute sa vie et jusqu’au bout, Jean a participé à la lutte de ce qu’il appelait les « GPI », les grands projets inutiles : opposition à Superphénix (dès 1975), contre le projet de Center Parcs à Roybon, projet de TGV Lyon-Turin et tant d’autres.

Entre 1988 et 1996, il s’investira contre le projet d’autoroute A 51 Grenoble-Sisteron, il était de toutes les manifestations. On se souviendra de lui quand, avec 4 autres militants, ils se sont suspendus en bout de la flèche d’une grue bloquant le chantier (interpellés, ils seront relaxés lors de leur procès). Puis jusqu’en 2004, il participe aux démarches officielles de concertation sur l’A51, procédure initiée par la CNDP (Commission Nationale du Débat Public) pour promouvoir des alternatives par requalification de l’existant routier et ferroviaire, la FRAPNA Isère s’opposant à ce projet d’autoroute, lui préférant une amélioration des nationales existantes.

Entre 1998 et 2018, il bataille contre le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de l’agglomération grenobloise qui comportait le projet de Rocade nord; PDU qui prévoyait un tunnel sous l’Isère et la Bastille. La FRAPNA Isère élabore un scénario alternatif satisfaisant d’un triple point de vue économique, écologique et social. En 2010, la Commission d’enquête donne un avis défavorable, le projet de Rocade nord est estimé injustifié.

Professeur de français, il a mis ses compétences et son don pour l’écriture au service de ses activités associatives. De 1998 à 2004, il fut vice-président et porte-parole de la FRAPNA Isère (devenue FNE Isère en 2018).

Comme l’a écrit Francette, salariée qui a travaillé avec lui : « Nous garderons comme souvenir son grand sourire communicatif  et son esprit convivial que l’on ressentait  aux premiers échanges, et bien sûr sa combativité, ses gros dossiers argumentés et « 100 fois sur le métier, remettant son ouvrage » pour faire avancer des causes ô combien justifiées, au sein de la FRAPNA. Nous perdons un ardent défenseur de la nature, de l’environnement, des valeurs humaines. Mais nous avons eu la chance de l’avoir à nos côtés. Merci à Jean. »

 

Crédits photo : Jean-François Noblet

Publié par FNE Isère

Le Lundi 24 juillet 2023

https://www.fne-aura.org/actualites/isere/hommage-a-jean-jonot/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts