— Communiqués —

Élargissement de l’A480 : face aux contradictions de l’Etat, la FRAPNA demande de la cohérence

Face au réchauffement climatique et à ses conséquences annoncées, chacun doit maintenant prendre ses responsabilités. La FRAPNA Isère salue la prise de position publique de scientifiques qui en appellent aux décideurs politiques locaux pour reconsidérer l'élargissement de l'A480 et leur demande de faire preuve de cohérence.

Vendredi 18 janvier 2019 Air Transports et mobilité

Le projet d’élargissement de l’A480 apparaît surtout comme devant justifier une prolongation de la concession AREA dans le cadre de négociations très mal menées. C’est peut-être pour cela que l’on fait construire une autoroute calibrée pour recevoir une circulation à 90 km/h tout en envisageant qu’elle soit utilisée à 70 km/h.

Ce projet ne respecte pas le protocole qui avait été convenu avec les collectivités locales en 2016, il ignore les avis de multiples organismes, dont l’Autorité environnementale, qui redoutent les effets nocifs quasi certains de l’élargissement sur la qualité de l’air et les émissions de gaz à effet de serre.
Les propos climatosceptiques que l’on avait lus avec stupeur dans le rapport de la Commission d’Enquête publique ont achevé de démontrer que le dossier était indigne d’un État qui prétend engager la transition écologique.

La prise de position publique des scientifiques vient rappeler que ce projet est nocif pour le climat, nocif également pour la santé et qu’il faut donc y renoncer. Cela devrait aller de soi au vu du constat. En matière de lutte contre le réchauffement climatique, les scientifiques nous rappellent que “Chaque choix compte“.

Dans la continuité de ses avis émis durant les deux enquêtes publiques sur l’élargissement de l’A480, la FRAPNA Isère réaffirme son opposition au projet et demande que :

  • les travaux d’élargissement ne soient pas lancés
  • les fonds prévus pour l’élargissement soient intégralement affectés à la lutte contre le bruit en bordure de l’A480, aux cheminements piétons et cycles dans la Métropole et à l’entretien des digues du Drac et de l’Isère en préservant les boisements.

Crédits photo : FRAPNA Isère

Publié par FNE Isère

Le Vendredi 18 janvier 2019

https://www.fne-aura.org/communiques/isere/elargissement-de-la480-face-aux-contradictions-de-letat-la-frapna-demande-de-la-coherence/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts