— Communiqués —

Enquête de terrain participative : suivi des conditions de vente des produits phytosanitaires

Du 31 octobre au 21 novembre 2019, les bénévoles de France Nature Environnement (FNE) ont visité 72 points de vente de produits phytosanitaires en Auvergne-Rhône-Alpes. Leur mission : vérifier que les nouvelles conditions de ventes de ces produits sont respectées.

Mercredi 11 décembre 2019 Zéro pesticide

Pourquoi

Depuis le 1er janvier 2019, il est interdit la mise sur le marché, la délivrance, l’utilisation et la détention des produits phytosanitaires de synthèse pour un usage non professionnel. Sont également proscrites les remises ou la remise d’unités gratuites de produits phytosanitaires de synthèse.

Comment

L’action a été relayée par FNE dans l’Ain, l’Ardèche, l’Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie. Les bénévoles se sont formés à caractériser les produits phytosanitaires à l’aide d’outils mis à disposition par FNE AURA et disponibles à cette adresse : https://drive.google.com/drive/folders/1NieDx6g-pfoiqaaCZpT2DMt_L75MeILl

Une fois en jardinerie, les bénévoles ont vérifié :

  • que les produits réservés aux professionnels ne sont pas en vente libre ;
  • l’absence de publicité à destination des particuliers sur des produits professionnels ;
  • l’absence de rabais, remises, ristournes ou d’unités gratuites de produits phytosanitaires.

 

Résultats

Les données recueillies par les bénévoles ont été retransmises à FNE pour vérification et analyse.

Il s’avère que sur les 72 magasins visités :

  • 4 présentaient une non-conformité : y sont vendus à des amateurs des produits phytosanitaires non utilisables en jardin et/ou réservés aux professionnels ;
  • 34 respectaient la réglementation : les produits phytosanitaires vendus à destination des amateurs sont autorisés en agriculture biologique ou de biocontrôle ;
  • 21 magasins ne vendaient pas de produits phytosanitaires au sens réglementaire du terme.

Des courriers de sensibilisation ont été envoyés aux points de vente présentant une non-conformité.

Rappel : la réglementation n’interdit pas tous les produits phytosanitaires. Les produits biocides sont peu concernés par les interdictions, méconnus mais pour autant, potentiellement dangereux.

Quelques jours après avoir fait annuler six arrêtés préfectoraux qui ne protégeaient pas suffisamment les milieux aquatiques contre la contamination par les pesticides dans l’Ain, l’Ardèche, l’Isère, la Loire, le Rhône et la Haute-Savoie, FNE AURA démontre encore par cette action toute sa détermination à faire appliquer la réglementation sur les pesticides afin de protéger l’environnement et la santé de tous.

FNE AURA et FNE Isère soutiennent l’appel “Nous voulons des coquelicots” et militent pour l’arrêt total de l’usage des pesticides.

Publié par FNE Isère

Le Mercredi 11 décembre 2019

https://www.fne-aura.org/communiques/isere/enquete-de-terrain-participative-suivi-des-conditions-de-vente-des-produits-phytosanitaires/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts