— Communiqués —

Pollution incessante : une filiale de Lactalis en correctionnelle

Depuis 1942, la société ETOILE DU VERCORS – filiale du premier groupe mondial laitier et fromager LACTALIS – déverse directement dans un cours d’eau, l’Isère, ses effluents sans traitement préalable. Près de 4 litres par seconde de substances polluantes sont ainsi rejetés dans le milieu naturel à Saint-Just-de-Claix en Isère en toute impunité, soit plus de 200 tonnes de produits chimiques par an. La société comparaît le 12 novembre 2018 devant le Tribunal correctionnel de Grenoble : France nature environnement et FNE Isère seront présentes.

Vendredi 09 novembre 2018 Pollution

« La société ETOILE DU VERCORS a été mise en demeure de faire le nécessaire il y a désormais plus de deux ans ! Malgré le danger que ces produits toxiques représentent pour la santé et l’environnement, rien n’a bougé depuis… C’est un très mauvais signal adressé à tous les acteurs économiques, dont l’activité est susceptible d’impacter l’environnement : en matière environnementale, les grands groupes doivent donner l’exemple et ils ont les moyens de le faire. France Nature Environnement et FNE Isère appellent à une condamnation exemplaire et à un arrêt des rejets », explique Anne Roques, juriste à France Nature Environnement.

Pas moins de 28 substances chimiques sont rejetées dans le cours d’eau, comme l’Hypochlorite de soude 47/50 (extrait de javel très toxique pour les organismes aquatiques), ou encore le PENNGAR NPH [1].

 

[1] Nettoyant liquide acide oxygéné, spécialement formulé pour les industries agro-alimentaires, doté d’une puissante action dégraissante et oxydante, grâce à sa haute teneur en peroxyde d’hydrogène, dopée par la présence d’acide nitrique.

Publié par FNE Isère

Le Vendredi 09 novembre 2018

https://www.fne-aura.org/communiques/isere/pollution-incessante-une-filiale-de-lactalis-en-correctionnelle/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts