Soutenez-nous, faites un don !

— L'essentiel —

Un Parlement pour la rivière Isère ?

En réponse aux inquiétudes du public sur les usages et les pollutions de l’eau, les associations France Nature Environnement Isère, l’Assemblée des Communs, Civipole et le Jardin des Initiatives, proposent le projet de Parlement de l'Isère. Avec en priorité, l’accès aux données sur l’eau et la participation citoyenne.

Mardi 24 octobre 2023 Eau

Un Parlement pour protéger la rivière Isère

L’idée de créer un Parlement de l’Isère est née des initiatives croissantes mondiales, européennes et françaises, de collectifs, de groupements citoyens pour représenter les entités naturelles. L’objectif est de réfléchir aux droits de la nature pour une meilleure protection. Le fleuve Tavignanu en Corse est un exemple parmi d’autres.

L’idée de créer un Parlement de l’Isère grandit également face à l’engouement croissant de réappropriation démocratique autour des enjeux de l’eau : raréfaction de la ressource en eau, pollution, répartition de ses usages, nécessité de gérer une telle ressource qui est un bien commun.

La création d’un Parlement de l’Isère répondrait notamment aux inquiétudes des citoyens de la vallée du Grésivaudan et des bassins grenoblois et voironnais.

L’opinion publique s’inquiète de l’état des nappes phréatiques affectées par des polluants éternels, ainsi que des rejets industriels dans les cours d’eau, sans compter les perspectives de sécheresse à venir. Les manifestations d’inquiétude expriment un déficit d’information et d’implication des citoyens, pourtant attachés à la qualité et à la quantité de leur eau.

© FNE Isère

Concrètement, que se passera-t-il dans ce Parlement ?

Le Parlement de l’Isère serait un collectif interdépartemental d’associations, de citoyens, d’entreprises, de collectivités et autres organismes qui se réunissent pour s’informer, débattre et faire des propositions.

5 grands axes de travail sont proposés :

  • La constitution d’un observatoire de l’eau qui aura pour fonction de rassembler et vulgariser d’une manière neutre et indépendante toutes les informations relatives à l’eau (cours d’eau et nappes) qui peuvent impacter les territoires.
  • L’animation d’une mobilisation citoyenne autour des enjeux de l’eau.
  • L’animation de manifestations culturelles et artistiques autour du même thème afin de révéler et amplifier les attachements à la rivière et à l’eau.
  • Le plaidoyer et la communication des suggestions ressorties lors des discussions
    citoyennes dans les instances publiques de l’eau.
  • Un groupe de réflexion et d’innovation écologique autour des enjeux de l’eau et des droits de la nature.

La coordination et l’animation de ce collectif aujourd’hui dénommé « Parlement de l’Isère » serait assuré par un.e coordinateur.rice recruté.e et salarié.e par FNE Isère. Il serait financé par les acteurs publics ou privés intéressés par la démarche. Un comité de pilotage de ce projet serait mis en place avec les membres partenaires et les financeurs. Un comité technique rassemblerait les partenaires techniques du projet.

Ce Parlement de l’Isère n’a pas vocation à se substituer aux institutions décisionnaires. Il n’aura pas de consistance juridique. Il se propose de porter la voix du public auprès de ces institutions (par exemple, le futur Etablissement Public Territorial de Bassin).

Suivez le Parlement sur les réseaux !

FNE Isère participe activement à la création d’un Parlement de l’Isère. Pour suivre son avancement, inscrivez-vous à la nouvelle newsletter du Parlement et rendez-vous sur Facebook et Instagram !

Contact et renseignements : parlement-isere@gresille.org

Publié par FNE Isère

Le Mardi 24 octobre 2023

https://www.fne-aura.org/essentiel/isere/un-parlement-pour-la-riviere-isere/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts