Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

La concertation autour des projets de retenue de stockage en Ardèche

Lundi 04 septembre 2023 Eau

Depuis de nombreuses années certains représentants du monde agricole militent pour la création de retenues de stockage pour l’irrigation. L’objectif étant de stocker de l’eau pendant la période hivernale, où elle est plus abondante, pour l’utiliser en période estivale.

Or, l’impact de certains types de retenue sur les milieux aquatiques a été démontré. En effet, il existe 23 types de retenues qui ont un impact plus ou moins fort sur les milieux selon leur implantation, leur mode de remplissage, de restitution, etc. L’impact cumulé de ces ouvrages, à l’échelle du bassin versant, est également à prendre en compte. Les bassins du nord Ardèche, et particulièrement celui du Doux, sont déjà très équipés.

Afin de concilier au mieux la création de retenues et les enjeux environnementaux, un protocole fixant les principes d’instruction a été élaboré pour le département de l’Ardèche par la Direction Départemental des Territoires en concertation avec les membres du Comité Technique Irrigation.

Un protocole pour faciliter l’adaptation des projets de retenues 

En 2020, l’ensemble des acteurs de l’eau de l’Ardèche se sont concertés pour rédiger un protocole d’instruction pour les projets de retenue de stockage à usage agricole. Il expose notamment les critères d’acceptabilité des projets et déploie une stratégie ERC (éviter, réduire, compenser). Par exemple, il est attendu, entre autres, que les pétitionnaires :

– Mettent en œuvre des techniques d’économies d’eau en amont de leur projet,

– Étudient la possibilité de réutiliser des retenues dans un périmètre proche du projet, aujourd’hui sans usage agricole

– Prévoient la mise en place d’un système de déconnexion de leur future retenue en période estivale (pour que celles ci ne prélèvent plus d’eau pendant l’été)

Le protocole instaure également la création d’un comité technique permettant la concertation entre les acteurs sur les projets de retenues : le COTECH irrigation.

Un comité technique irrigation pour favoriser la concertation 

Présidé par la DDT, le COTECH irrigation rassemble les principaux acteurs de l’eau du département de l’Ardèche : organisations professionnelles agricoles (Chambre d’agriculture, Agribio, etc.), syndicats de rivières, associations environnementales (FRAPNA, Fédération de pêche), Agence de l’eau, département et l’Office Français pour la Biodiversité.

Il se réunit environ quatre fois par an pour échanger sur les projets de création ou d’agrandissement de retenues.

La maturité des projets présentés est variable, ce qui permet une concertation parfois très en amont des projets. Il est alors possible d’essayer d’orienter les projets pour qu’ils soient les plus vertueux possible.

Une représentation de la FRAPNA pour limiter les impacts

Durant la phase de concertation des projets, notre représentant veille au respect des exigences demandées dans le protocole irrigation, et particulièrement ce qui concerne les économies d’eau et la recherche de solutions d’évitement.

Il veille également à la non création de retenues sur cours d’eau, sur zone humide ou sur source. Notre fédération juge en effet que ces retenues ont trop d’impact sur les milieux aquatiques.

A noter que si notre fédération ne s’oppose pas à la création d’autres types de retenues, nous n’y sommes pas pour autant favorables. Notamment au vu des conséquences socio‐économiques engendrées et la mise en place d’un cercle vicieux entraînant une augmentation des besoins en eau dans un contexte de raréfaction de la ressource.

Pour aller plus loin…

Le webinaire de « EauTV » : « 1 retenue, 2 retenues, 3… Quel impact cumulé des retenues ? »

 

 

L'impact cumulé des retenues - Eau TV

Publié par FRAPNA Ardèche

Le Lundi 04 septembre 2023

https://www.fne-aura.org/actualites/ardeche/la-concertation-autour-des-projets-de-retenue-de-stockage-en-ardeche/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts