— Actualités —

Un outil de gestion pour la rivière: Le contrat de Rivière Eyrieux Embroye Turzon

Jeudi 16 juillet 2020 Eau

Le bassin versant de l’Eyrieux

L’Eyrieux prend sa source à 1 090m d’altitude au lac de Devesset. Le cours d’eau serpente sur 80km et draine un bassin versant de 850km². Il traverse une zone de hauts plateaux, des gorges à forte pente puis une plaine alluviale. Enfin, il rejoint le Rhône, au niveau de la commune de la Voulte sur Rhône.

L’Eyrieux et ses affluents, sont des rivières dites cévenoles. Elles sont caractérisées par des étiages naturellement sévères en période estivale et de fortes crues durant l’automne et le printemps.

Les enjeux écologiques

De par la diversité des paysages traversés, l’Eyrieux et ses affluents offrent une biodiversité riche. Une partie du bassin versant de l’Eyrieux est d’ailleurs classée site Natura 2000.

En effet, le territoire est remarquable par sa diversité floristique et faunistique. On y trouve de nombreuses espèces patrimoniales, telles que la Loutre et le Castor d’Europe, l’Ecrevisse à pattes blanches, le Sonneur à ventre jaune, ou encore le Barbeau méridional.

Le bassin versant de l’Eyrieux est également riche en milieux humides puisqu’il ne compte pas moins de 500 zones humides couvrant 1 800 hectares.

Les sources d’impacts sur milieux aquatiques

De nombreuses activités anthropiques sont présentes dans la vallée :

  • Industrielle (l’agroalimentaire, les activités textiles, la bijouterie…)
  • Agricole (production fruitière et l’élevage (bovins, ovins)
  • Touristiques (baignade, pêche, canoë-kayak, sentiers pédestres et VTT…)

Ces activités sont sources de pressions pour les milieux naturels. Elles induisent notamment une détérioration de la qualité de l’eau et la fragmentation des habitats aquatiques (présence de nombreux seuils et de barrages).

Afin d’atteindre le bon état pour les masses d’eau du bassin versant, deux contrats de rivière se sont succédés jusqu’en 2019.

Qu’est-ce qu’un contrat de rivière ?

Un contrat de rivière (ou de milieu) est un accord signé entre les collectivités et des partenaires techniques et financiers. Il a pour but de gérer de façon durable une rivière à l’échelle de son bassin versant. Le contrat définit des objectifs à atteindre, traduits dans un programme d’actions (travaux, études) destiné à restaurer, préserver et améliorer les milieux aquatiques.

Le contrat rivière Eyrieux Embroye Turzon

Le Syndicat Mixte Eyrieux Clair (SMEC) est chargé de la mise en œuvre du contrat de rivière Eyrieux Embroye Turzon, soit 200 actions programmées sur 5 ans.

Les principaux axes du contrat sont :

  • L’amélioration de la qualité des eaux (assainissement, réduction des traitements phytosanitaires…),
  • La restauration des milieux aquatiques (inventaire et préservation des zones humides, restauration de la continuité écologique…),
  • La gestion quantitative et les économies d’eau (mise en place d’un PGRE..),
  • La sensibilisation et l’amélioration des connaissances.

L’implication de la FRAPNA Ardèche

La FRAPNA Ardèche fait partie du comité de rivière. Elle est donc représentée aux différentes commissions liées au contrat.

Notre représentant, Sébastien Darnaud, souligne : « Notre présence aux réunions est fondamentale car elle nous permet d’insister sur les enjeux vitaux pour la rivière. Par exemple, nous avons contribué à faire évoluer les pratiques du SMEC concernant la gestion de la ripisylve. Les coupes à blanc ont été bannies et la non intervention commence à être mieux acceptée localement. Toutefois la ripisylve reste encore trop souvent absente ou trop fortement coupée. Un des problèmes majeurs reste aujourd’hui le barrage « des Collanges », localisé à l’aval du Cheylard. Cet ouvrage, en plus de dégrader fortement la qualité des eaux et la biodiversité aquatique, modifie considérablement les caractéristiques physiques de la rivière. L’érosion importante des berges en aval est particulièrement préoccupante».

Publié par FRAPNA Ardèche

Le Jeudi 16 juillet 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/ardeche/un-outil-de-gestion-pour-la-riviere-le-contrat-de-riviere-eyrieux-embroye-turzon/

Partager


Je relaie

J'agis