Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Favorisons les mobilités douces en ville

Lors du premier déconfinement, FNE 43, Formation Insertion Travail (FIT) et Centre Ville et Nuisance (CVeN), ont envoyé un courrier aux maires des communes de Haute-Loire avec des propositions d'aménagement pour favoriser les mobilités douces en ville.

Des changements d’habitudes liées au confinement

A la suite de la crise du Covid-19 et du confinement, nos vies et nos villes ont été bouleversées.
Pendant le confinement, de nouvelles habitudes se sont mises en place. Elles pourraient changer notre quotidien.
Les habitants des villes ont opté pour les mobilités douces en sortant à pied ou à vélo, les voitures sont restées immobiles. La ville est plus respirable.
En ce temps de crise sanitaire, le vélo et la marche favorisent les distanciations sociales contrairement aux voitures et  transports en commun.
A l’heure du déconfinement, il est important de maintenir les mobilités actives (vélo, VAE, marche), et que les habitants des villes ne choisissent pas une mobilité individuelle motorisée (voiture individuelle).
Nous pourrons par la suite, retrouver les transports en commun, et continuer de valoriser ces mobilités douces.

Un courrier envoyé aux maires des communes pour promouvoir les mobilités douces

Après ce constat, les associations FNE 43, Formation Insertion Travail (FIT)-plateforme mobilité43/vélo école et Centre Ville et Nuisance (CVeN) ont écrit un courrier pour soutenir la mobilité active à long terme et proposer de mettre en place des aménagements pour la permettre. Tous les maires des communes de Haute-Loire ainsi qu’au Président de la communauté d’agglomération du Puy en Velay ont reçu ce courrier. Une note technique accompagnait ce courrier pour guider les communes vers ces aménagements en faveur de la mobilité active.
Nous proposons donc aux communes de :

  • Réserver une voie pour les cyclistes, bus et véhicules d’urgence dans les rues à deux voies à sens unique et d’élargir ou créer des voies cyclables dans les autres voies.
  • Fermer ou transformer certaines voies pour faciliter la circulation des piétons et cyclistes
  • Installer des stationnements vélos devant les commerces de première nécessité. Et des racks à vélo sur les places de stationnement voiture

Un seul retour suite à ce courrier

Suite à ce courrier, nous avons reçu une unique réponse, celle de la commune de Saint Germain Laprade, par M Forestier, Adjoint aux travaux de cette commune.
Elle indique qu’une étude est en cours sur le territoire de l’agglomération pour créer une piste cyclable pour relier Brives Charensac, la zone industrielle de Saint Germain Laprade et ensuite Blavosy.

Face au peu de retour des communes, un important travail reste à faire pour que toutes nos propositions soient prise sen compte afin que puisse se développer les mobilités douces actives dans notre département.

C’est pourquoi, FNE 43 envisage de recontacter les mairies pour échanger directement avec elles à ce sujet.

Pour aller plus loin

Retrouvez les articles publiés dans la presse locale sur cette action

Publié par FNE Haute-Loire

Le Mercredi 03 juin 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/favorisons-les-mobilites-actives-en-ville/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts