Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Les petits engagés : adopter le zéro déchet !

Comme chaque mois, Leelou et Soan partagent leur regard d'enfants sur la nature. En février, nous parlons des bonnes pratiques à mettre en place à la maison pour réduire l’impact de notre consommation sur la planète

Lundi 01 février 2021 Éducation / sensibilisation

La réutilisation

Leeloo

  • On a acheté un gros réservoir d’eau qui est joint à la gouttière de la maison. Du coup, quand il pleut on sait que toute l’eau naturelle de la pluie va dans notre réservoir. On a toujours de l’eau pour donner aux animaux et arroser notre potager.

Tu savais :

Avec le récupérateur on peut stocker jusqu’à 300L d’eau. On a des réserves pour arroser le potager pendant plusieurs mois

  • Dans notre jardin, nos deux cerisiers sont tombés malades. On a dû les abattre. Cela nous a fait de la peine car nous ne pouvons plus monter dedans. Papa et papi les ont abattu, puis les ont découpés en bûches. Cela nous sert bien l’hiver pour chauffer la maison. Et la cendre, quand elle est froide, on la donne aux poules. Elles se roulent dedans pour éliminer les petites bêtes de leurs plumes.
  • On fait notre engrais propre et naturel avec les crottes de nos poules et nos deux gros lapins de ferme. Avec Maman, on a installé un bac, on met les crottes et le marc de café dedans. Quand il il est plein, je le mets un peu partout dans le potager, je n’aime pas l’odeur car ça sent mauvais mais notre potager adore ça ! Il y a plein de vers et les plantes poussent très vite… s’ils aiment tant mieux, ça nous fait plus de tomates !

Tu savais :

L’engrais est important l’hiver car il permet au potager de se reposer et de reprendre des forces pour le printemps avant qu’on replante les légumes.

Le tri des déchets

Soan

Avec Papa, on va de temps en temps à la déchetterie pour vider notre remorque des gros déchets. Mais attention il y a des personnes qui surveillent que tu jettes bien comme il faut. Car il y a des grands containers avec une affiche à côté pour te dire ce que tu as le droit de jeter. Comme les déchets verts, le carton, le fer et même les pots de peinture !

A la maison nous avons plusieurs poubelles :

    • La grise : ce qui ne peut pas être trié
    • La verte : pour le carton, le plastique, le papier, etc…
    • Nos poules : le reste de nourriture de nos repas
    • Une cagette : tout le verre de la maison. Quand on n’a plus de place on jette tout ça dans une grande poubelle près de la maison spécial verre

Tu savais :

On peut garder les bocaux de légumes ou autres, on les lave et ils peuvent nous servir pour y stocker le riz, la semoule… Inutile d’acheter des bocaux autant recycler ce que nous avons à notre portée.

Quand Papa tond la pelouse, on la récupère aussi. Pour la donner aux poules qui adorent la manger ou on la sèche pour en faire du foin pour les lapins. Ils ne mangent que ça !

Tu savais :

Pour protéger la pelouse de la sècheresse, il est bien de laisser les trèfles pousser au milieu de l’herbe. Elle attire les abeilles qui les butinent et protègent de leur ombres l’herbe.

Faire soi-même :

Leelou :

Avec Maman nous avons vu dans une boutique des cotons tissus tout doux ! Comme Maman et moi adorons la couture, nous avons décidé d’en faire nous-même. Du coup à la maison on a tout enlevé : les mouchoirs, les cotons, les serviettes de table, les éponges pour le bain et de cuisine…pour tout transformer en tissu !  On ne jette plus rien et on lave tout !

Tu savais :

Il existe sur internet beaucoup de tutos (gratuits) qui peuvent aider à leurs réalisations. Tu peux trouver le tissu dans des friperies pour des réalisations 100% zéro déchet

Pour éviter d’utiliser trop de plastique, Maman nous apprend des recettes de produits ménagers et de beauté. Avec mon frère, nous faisons maintenant sans Maman, le dentifrice, le shampoing et le bain douche, la lessive etc… En plus de ne pas créer de déchets, on achète des produits bons pour notre corps et bon pour la planète.

Dans plusieurs magasins, j’ai vu de jolies brosses en bambou. J’ai demandé à Maman si on pouvait changer nos brosses à cheveux, peignes et brosses à dents en plastique pour du bambou. C’est fait ! Je suis contente, on a encore réussi à réduire l’ennemi de nos océans : le plastique. Depuis que j’ai vu un reportage sur les dégâts du plastique sur les tortues et les dauphins, j’ai décidé que cela n’allait pas du tout et qu’il fallait éviter au maximum le plastique à la maison.

Se déplacer sans polluer

Soan :

Depuis le confinement, on a décidé en famille de se déplacer en vélo ! On adore ça ! Papa et Maman, nous ont acheté des gilets jaunes (on dirait de gros poussins) des casques et des lampes sur nos vélos. Ce que je préfère c’est le samedi quand on part de la maison pour aller en ville en vélo. On fait les courses puis on s’arrête acheter une crêpe et on repose dans un parc. Et hop on repart pour rentrer à la maison. Ça fait du bien de prendre l’air en famille. Bon, Papa préfère quand même la trottinette.

Tu savais :

Pas besoin d’acheter un vélo neuf, il y a certainement un magasin d’occasion, ou une foire de vélos d’occasions. Si tu as besoin de réparer ton vélo, tu peux aller rencontrer des associations de passionnés du vélo qui t’aideront à réparer toi-même ton vélo pour le garder le plus longtemps possible

Les conseils zéro déchet de Lucile, volontaire en service civique

“Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas” 

Pour adopter des habitudes de consommation responsable il faut prendre conscience que chaque objet que nous achetons a nécessité des ressources pour être fabriqué. L’utilisation de ces ressources a généré elle-même des déchets et de la pollution. 

Il faut alors avoir en tête la règle des 5R :

Refuser ce dont on a pas besoin

Dire non (tickets de caisse, goodies, prospectus, produits à usage unique, sacs en plastique ou carton), coller un autocollant “stop pub” sur sa boîte aux lettres

Réduire ce que l’on ne peut pas refuser

Acheter les quantités juste de nourriture pour ne pas gaspiller (privilégier le vrac), fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents, réparer plutôt qu’acheter du neuf

Réutiliser ce que l’on a déjà

Une chaussette célibataire? elle peut devenir une éponge (Tawashi, vous trouverez des tutos sur internet) ; sacs en tissus et bocaux en verre pour contenir des achats en vrac ; les cartons de colis peuvent devenir un arbre à chat pour le plus grand bonheur de ce dernier ; Bref, soyez créatif, inventif !

Recycler ce que l’on ne peut ni refuser, ni réduire, ni réutiliser

Renseignez-vous auprès de votre commune pour connaître les modalités de tri des déchets, les lieux de collectes des piles et ampoules, les bennes pour les vêtements trop abîmés pour être donnés, les déchetteries pour les déchets encombrants et électroménagers, etc.

Rendre à la terre

Les déchets organiques, cendres, copeaux de bois, gazon tondu deviendront le meilleur des engrais pour votre potager ! Si vous habitez en appartement et/ou que vous ne pouvez pas composter chez vous, certaines villes comme Grenoble mettent à disposition gratuitement des seaux individuels pour collecter vos déchets organiques. Ces derniers sont ensuite utilisés comme engrais par les agriculteurs de la métropole.

Publié par FNE Isère

Le Lundi 01 février 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/isere/les-petits-engages-adopter-le-zero-dechet/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts