— Nos actions —

Agir contre les décharges illégales

Un micro-ondes en bordure de rivière, un tas de matériaux de construction dans un fossé… Il nous est tous arrivé, lors d’une promenade, de constater une atteinte à l’environnement. Mis en place en 2009 à l’initiative de la FRAPNA, le réseau Sentinelles de la Nature permet désormais à chacun de signaler ces incidents de manière instantanée. Stéphanie DUPONT, chargée de mission « sentinelle » à la FRAPNA, nous en explique le principe.

Que peut-on qualifier de « décharge sauvage » ? Juridiquement, tout dépôt de déchet qui ne fait l’objet d’aucun affichage d’autorisation préfectoral est illégal.
Quel est le principe du réseau « Sentinelles de la nature » à ce sujet ? Lorsque l’on constate un dépôt de déchets illégal, il est important de réagir immédiatement. Eau, air, sol, vivant… Le réseau Sentinelle permet de signaler tout type d’atteinte à la nature d’un simple clic, via le site internet dédié, en localisant précisément le lieu concerné et en envoyant des photos. En 2016, 73 alertes ont été signalées sur le département de la Savoie et 42 % de celles-ci ont donné lieu à des démarches administratives.
Quel est le rôle de la FRAPNA, suite à ces signalements sur le département ? Dès réception de l’alerte, nous poursuivons les investigations. En fonction du volume de déchets effectif et de la nature de l’atteinte, nous transférons l’information aux services compétents (Direction Départementale du Territoire ou commune par exemple). Par la suite, nous faisons appel à la bonne volonté de la sentinelle pour vérifier sur le terrain que la décharge a été évacuée.

Florence Viretti

Publié par FRAPNA Savoie

https://www.fne-aura.org/actions/savoie/agir-contre-les-decharges-illegales/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts