Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Renards dans l’Ain : pourquoi tant de haine administrative ?

Malgré la décision des experts, l’administration passe en force pour autoriser le déterrage des renards dans l’Ain.

Jeudi 19 janvier 2023 Juridique

Oyez, amoureux des renards, la sinistre fable d’une décision unanime remise en cause par les services de l’Etat…

Le renard, pourtant grand mangeur de campagnols, était jusque lors persécuté par trois moyens dans l’Ain : le tir, le piégeage et le déterrage, et cela toute l’année.

La CDCFS (Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage) est l’instance qui propose la liste des « espèces susceptibles d’occasionner des dégâts » – anciennement « nuisibles » – à l’échelle du département. Pour les animaux de la liste, point de salut, mais davantage de risques de trépasser ! Dans l’Ain, lors de la réunion du 09 novembre 2022, les membres de ladite CDCFS (dont deux représentants des chasseurs/piégeurs, et le président de la Chambre d’agriculture) avaient recommandé par un vote à l’unanimité de supprimer le déterrage du renard, le mode de tuerie le plus détestable et condamnable à tous points de vue. Le goupil s’en trouvait fort aise…

Mais quelques jours après, un courriel de la Direction Départementale des Territoires informait les participants qu’il fallait revoter, car un courrier de représentants du monde agricole demandait une remise en cause de cette décision !

« Il s’est cependant avéré que l’expression en séance des membres représentants les intérêts agricoles, les chasseurs et les piégeurs, avait résulté d’un défaut de préparation et ne reflétait pas la position réelle de ces parties », écrira donc la Préfète au Ministre.

Et devinez quelle fut la nouvelle décision ? A l’issue du nouveau vote, égalité de voix entre le pour et le contre. Oh divine surprise ! la Préfète décida alors de réintégrer le déterrage parmi les moyens admis.

Mais enfin, tout s’explique ! Mal préparé, mal compris, mal voté ? Un peu des trois ? Qu’importe : un courrier, et on la refait. Ce n’est quand même pas compliqué à comprendre ! Ni à faire. Gageons donc que les associations pourront à l’avenir réclamer par simple courrier un nouveau scrutin pour les décisions portant atteinte à l’environnement…

En attendant, sale temps pour les renards… et bon nombre d’autres espèces !

Publié par FNE Ain

Le Jeudi 19 janvier 2023

https://www.fne-aura.org/actualites/ain/renards-dans-lain-pourquoi-tant-de-haine-administrative/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts