Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Pétition « Sauvons le bois de Bramard »

Les associations Sauvegarde Environnement, le Collectif Bois de Bramard et l’association Aurec Environnement demandent l’arrêt du projet de construction d’une zone d’activités au cœur du bois de Bramard (commune de Saint-Didier-en-Velay, Haute-Loire).

Mardi 22 novembre 2022 Biodiversité Forêt

Ce projet est porté par la Communauté de communes Loire-Semène, propriétaire du Bois de Bramard.

Il conduit aux destructions suivantes :

  • une forêt ancienne qui héberge une très grande diversité de végétaux et d’animaux, dont des espèces menacées (notamment des chauves-souris)
  • des zones humides, alimentées par six sources d’eau répertoriées, et deux tourbières
  • un site mégalithique de plus de 5000 ans dont un menhir qui pointe la source la plus importante

Alors que le département de la Haute-Loire est en alerte sécheresse depuis sept mois, les travaux vont assécher les zones humides, ainsi que le ruisseau du Sambalou qui alimente le fleuve Loire.

Nous dénonçons également la modification du PLU de Saint-Didier-en-Velay qui donne la possibilité à la Communauté de Communes de construire sur des parcelles à l’origine non constructibles. En effet, le site choisi présente une pente d’environ 8,5 % et un sol fortement argileux, impropre à la construction.

Les travaux nécessitent de décaper le sol et de le remblayer avec des matériaux secs. Des centaines de milliers de mètres cubes vont ainsi être déplacés. Le remblai sera retenu par un mur de géogrille de neuf mètres de haut.

Le projet prévoit des compensations qui ne seront pas fonctionnelles rapidement et extrêmement coûteuses.

Ce projet est une aberration écologique et une injure à notre beau paysage. Il crée un « trou de mite » dans la forêt. Il dénature un endroit prisé par les marcheurs, les coureurs, les cyclistes pour son calme et sa capacité à ressourcer les esprits.

De plus, il existe des zones d’activités stratégiquement bien mieux placées à proximité de la RN88 qui pourraient accueillir ce projet, comme la Zone d’Activités des portes du Velay ou d’anciennes friches industrielles dans la vallée de l’Ondaine, à 15 kms de là. Ces zones seraient moins coûteuses écologiquement mais aussi économiquement.

De nos jours nous savons que développer des projets d’artificialisation des sols dans des zones humides sont par définition de mauvais projets à contre-pied du développement durable. Il est temps que nos élus le comprennent.

Les travaux de déforestation ayant déjà commencé à l’aide d’une abatteuse, le temps presse !

Malgré 80% d’avis défavorables au projet émis lors de l’enquête publique, le commissaire enquêteur a donné un avis favorable le 17 juin 2022. L’arrêté préfectoral d’autorisation environnementale a été signé le 16 septembre, et affiché sur place à partir du 10 octobre. Les travaux de défrichement ont commencé le 24 octobre, sans attendre le délai légal de recours.

Nous comptons sur vous pour atteindre la somme de 3500 € qui nous permettra d’engager un avocat pour déposer un recours auprès du tribunal administratif de Clermont-Ferrand.

La cagnotte en ligne est accessible ici : https://www.helloasso.com/associations/sauvegarde-environnement/formulaires/1

La pétition est disponible sur le site change.org à cette adresse : https://chng.it/GTPpKTdYQ7

contact : collectifboisdebramard@protonmail.com

Publié par FNE Haute-Loire

Le Mardi 22 novembre 2022

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-loire/petition-sauvons-le-bois-de-bramard/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts