— Actualités —

Impacts des pesticides sur la biodiversité

Parmi les multiples facteurs responsables de l'érosion de la biodiversité, les pesticides sont incontournables.

Dimanche 03 mars 2019 Agriculture Biodiversité Zéro pesticide

Les pesticides ont un spectre de toxicité beaucoup plus étendu que ne le laisse entendre leurs appellations “insecticide”, “herbicide” ou “fongicide”. D’une très grande toxicité, ces substances chimiques agissent sur l’ensemble du vivant, et sur l’ensemble de la chaine alimentaire. Par bioaccumulation (accumulation des pesticides dans chacun des maillons de la chaine alimentaire), les prédateurs sont les plus exposés, dont l’Homme.

Très connu, l’exemple du DDT, qui se concentre tout au long de la chaine alimentaire et affecte tout particulièrement les prédateurs. Avant qu’il ne soit interdit (en 1971 en France), cet insecticide a conduit au bord de l’extinction le Faucon Pèlerin.

Outre la destruction des “espèces non désirées” ou “nuisibles” ou “mauvaises herbes” (…), les pesticides causent des dégâts collatéraux considérables : ils éliment les pollinisateurs, qui ont des rôles écologiques aujourd’hui reconnus, les proies et leurs prédateurs, les plantes, qui servent de gîte et de couvert à de nombreux organismes, etc. On estime, par exemple, que ce sont 25 % des oiseaux de notre pays qui sont menacés de disparition.

«  On estime aujourd’hui qu’entre 1 et 10 % des espèces sont éliminées à chaque décennie,
soit environ 24 000 chaque année. » E.O. Wilson

 

Les pesticides sont présents partout dans notre environnement : dans l’air, dans les sols et sous-sols, dans les organismes, dans nos aliments et même dans l’eau (eaux de surface et eaux souterraines).

« La majorité des cours d’eau sont contaminés. 600 substances ont été retrouvées dans les cours d’eau bretons ! » E.Feraille

 

Selon l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), le taux d’extinction des espèces est aujourd’hui 100 à 1000 fois plus élevé que le taux d’extinction naturel, en raison des impacts des activités humaines … En 2018, c’étaient 72 millions de kilos de pesticides utilisés en France. Il est temps que ces pratiques cessent et évoluent !

Crédit photo : Alexandra Marcu (unsplash.com)

Publié par FNE Haute-Savoie

Le Dimanche 03 mars 2019

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-savoie/impacts-des-pesticides-sur-la-biodiversite/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts