Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Journée Mondiale de l’Eau : l’eau pour la paix en Isère

En 2024, le thème de la Journée mondiale de l’eau du 22 mars est « L’eau pour la paix ». Cet enjeu global se pose également à l’échelle du département de l’Isère. Comment l’action de FNE Isère peut-elle contribuer à réduire les tensions liées à l’eau ?

Jeudi 21 mars 2024 Eau

L’eau, source de conflit et de paix

Sécheresse, pollution, accaparement, etc., l’accès à l’eau (potable) dans le monde, qui doit être un droit, est souvent difficile ou inégal. Environ la moitié de la population mondiale est confrontée à une grave pénurie d’eau pendant au moins une partie de l’année. Cela suscite déjà des tensions entre populations voire entre pays lorsque la ressource est transfrontalière. Le changement climatique risque d’accentuer celles-ci en amplifiant les crises liées à l’eau (baisse des récoltes agricoles, épidémies, migrations de populations, …). La guerre de l’« or bleu » est donc une éventualité à ne pas négliger. D’où, la nécessité d’engager une coopération pacifique aux niveaux local, national et international pour protéger et redistribuer équitablement cette précieuse ressource. L’eau doit servir d’outil de paix : en coopérant dans ce domaine, nous renforcerons notre résilience face aux défis communs.

JME "L'eau pour la paix"

De potentielles tensions autour de l’eau en Isère

Le territoire isérois n’est pas épargné par les problèmes de manque d’eau et les éventuels conflits d’usages qui en résultent. Alors que l’eau se raréfie, se pose l’épineuse question de sa répartition entre les différents acteurs (agriculteurs, industriels, usagers domestiques). Les industries électroniques du Grésivaudan (ST Micro, Soitec), qui prévoient de s’étendre, en consomment des quantités importantes. Les stations de sports d’hiver ont de plus en plus recours à de la neige artificielle. Par ailleurs, certaines activités peuvent nuire à la bonne qualité de l’eau et à la biodiversité aquatique. Les plateformes chimiques de Jarrie et du Pont de Claix ont historiquement pollué la nappe aquifère de la rive droite du Drac. Cette pollution pourrait se diffuser et menacer les captages d’eau potable. À la frontière avec l’Ain, le projet de barrage hydroélectrique Rhônergia sur le Rhône aux multiples impacts est contesté.

Vers une gouvernance de l’eau pour la paix

Pour réduire les risques de conflits, la collaboration et le dialogue entre tous les usagers de l’eau sont essentiels. France Nature Environnement Isère milite pour une gestion collective et démocratique de ce bien commun qu’est l’eau et son partage équitable. L’association sensibilise tous les publics à la préservation de l’eau et des milieux aquatiques tant qualitativement que qualitativement. Elle participe régulièrement aux diverses concertations et encourage la mobilisation citoyenne en soutenant le projet du Parlement de l’Isère. Ce-dernier vise à donner une voix à la rivière Isère en lui reconnaissant une personnalité morale. Il a vocation à créer un espace de discussion sur l’eau ouvert à tous. Il serait adossé à un observatoire qui recenserait de façon neutre, indépendante et transparente toutes les données relatives à l’eau. Ainsi, ce Parlement instaurerait un cadre de confiance propice à la paix.

© FNE Isère

Publié par FNE Isère

Le Jeudi 21 mars 2024

https://www.fne-aura.org/actualites/isere/journee-mondiale-de-leau-leau-pour-la-paix-en-isere/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts