— Actualités —

Sensibiliser les élus et le grand public au rôle de la trame noire en Bourbre

La trame noire est pour vous un terme obscur ? Pourtant, une très grande partie des espèces animales de la biodiversité est nocturne et a donc besoin de l’obscurité pour vivre, se déplacer, se reproduire… cette trame noire est grandement atteinte par la pollution lumineuse et nos systèmes d’éclairage public. Dans le bassin versant de la Bourbre, au nord de l’Isère, plusieurs acteurs du territoire se mobilisent pour lutter contre ces impacts : dans le cadre du Contrat Unique pour la préservation et la restauration des milieux de la vallée de la Bourbre piloté par le SMABB, FNE Isère propose des actions pour préserver la trame noire et créer les conditions de sa restauration là où elle est dégradée.

Jeudi 16 mai 2019 Pollution lumineuse

Pourquoi faut-il préserver la trame noire ?

Au delà des effets négatifs de la pollution lumineuse sur la santé humaine, l’observation du ciel nocturne et des coûts énergétiques engendrés, la biodiversité est elle aussi fortement impactée. On sait généralement que les insectes sont des espèces nocturnes, mais on ignore souvent que bien d’autres espèces animales le sont (28% des vertébrés et 64% des invertébrés, source : Holker et al., 2010). C’est donc une immense population d’êtres discrets à préserver des nuisances de la pollution lumineuse provoquées par les activités humaines. En priorité dans le viseur de ces actions de protection se trouvent les très nombreuses espèces dont une partie de l’activité est nocturne : mammifères (dont les chauves-souris), insectes (dont papillons nocturnes et les vers luisants), amphibiens, oiseaux sédentaires ou en migration…

L’impact de l’éclairage public sur la biodiversité nocturne

L’éclairage public généralisé a des conséquences non négligeables sur les espèces puisqu’il intervient :

  • Dans la rupture de corridors pour des espèces lucifuges (qui évitent la lumière artificielle la nuit)
  • Dans la perturbation des oiseaux migrateurs et insectes qui se dirigent selon les astres
  • Dans la perturbation des cycles biologiques des espèces par la modification de l’alternance jours courts – nuits longues puis jours longs-nuits courtes (ainsi les pigeons se reproduisent toute l’année, les moutons mangent toute la nuit…)
  • Dans la reproduction de certaines espèces (les vers luisants ne peuvent s’identifier…)

Les acteurs se mobilisent sur le territoire de la Bourbre

Que ce soit les grandes agglomérations autour de Bourgoin-Jallieu et de la Ville Nouvelle de l’Isle d’Abeau, ou les territoires plus ruraux, tous sont touchés par la pollution lumineuse.

Dans le cadre de la politique de préservation et de restauration des continuités écologiques mise en œuvre par la Région Auvergne-Rhône-Alpes grâce à l’outil opérationnel “Contrat Vert et Bleu”, le Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Bourbre (SMABB) a décidé de porter un programme d’actions sur son territoire en partenariat avec des structures compétentes. De par son expérience, FNE Isère a proposé des actions pour la préservation de la trame noire, notamment par le biais du conseil et de la sensibilisation. Ces actions sont soutenues par la Région Auvergne-Rhône-Alpes à hauteur de 50 432 €, dont 20 580 € pour la période 2018-2019

  • FNE Isère conseille les collectivités et les acteurs économiques

Pour un éclairage public qui satisfasse à la fois les usagers tout en ne représentant pas une charge financière et environnementale trop importante, FNE Isère a élaboré une charte. C’est sur la base de ses 5 articles que nous proposons aux communes et aux acteurs économiques des possibilités d’actions pour améliorer leur éclairage extérieur. Des fiches techniques à destination des bailleurs sociaux et des zones d’activité économique ont également été réalisées.

Plusieurs communes du territoire ont déjà fait le choix d’éteindre l’éclairage public en milieu de nuit. Le travail dans le cadre des Trames Vertes et Bleues permet de compléter les arguments économiques par des arguments de protection de la biodiversité et d’aller plus loin dans la démarche.

  • FNE Isère sensibilise à la pollution lumineuse

Les impacts de la pollution lumineuse sont souvent mal connus et l’information est essentielle. Depuis 2006, FNE Isère mène donc une campagne de sensibilisation.

FNE Isère avait déjà proposé une soirée à Saint Chef en 2018 à l’occasion du Jour de la Nuit, en partenariat avec Athena-Lum et le CSTB (lire l’article rédigé par le CEN Isère).

Pour le Jour de la Nuit du 12 octobre 2019, notre équipe d’animation, en partenariat avec Athena-Lum, a coordonné un programme d’animations sur les communes de la Bourbre qui l’ont souhaité: Saint-Quentin-Fallavier et Colombier-Saugnieu. Ces animations, qui ont attiré une cinquantaine de personnes, ont traité de différentes thématiques :

  • la nature la nuit grâce à une balade contée, l’observation de traces et indices de vie et la découverte des rapaces, mammifères et insectes nocturne,
  • des observations astronomiques avec le club d’astronomie Léo Lagrange et le Club Sirius
  • la pollution lumineuse (impact de la lumière, observation des éclairages publics, mesures de lumière, discussions sur les avantages/inconvénients des différentes technologies…)

Avec le soutien de

En partenariat avec

Publié par FNE Isère

Le Jeudi 16 mai 2019

https://www.fne-aura.org/actualites/isere/sensibiliser-les-elus-et-le-grand-public-au-role-de-la-trame-noire-en-bourbre/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts