— Actualités —

Le plan Déchets de Saint-Etienne Métropole

Saint-Etienne Métropole a engagé l'élaboration de son programme de prévention prévu pour 2019-2025. L’objectif ? Faire maigrir les quelques 530 kg de déchets ménagers et assimilés produits chaque année par habitant. Un diagnostic a listé les atouts, les faiblesses, les opportunités et les menaces sur le territoire pour faciliter le montage du plan.

Ce qu’il va falloir faire

Pour respecter la loi et compenser la forte augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) prévue, il va falloir réduire l’enfouissement. Pour ce faire, plusieurs mesures s’avèrent nécessaires :
– Sortir les putrescibles des poubelles. Ils représentent environ 30 %.
– Développer le réemploi et le tri.
– Repenser le système de consommation : vrac, consignes…

 

Notre avis

Ce plan pose des objectifs louables et accessibles. Il va dans le sens des préconisations de FNE par le tri des bio-déchets à la source, la consommation responsable, voire l’économie circulaire. Mais il reste muet sur trois points :
– la taxation incitative, levier indispensable
– la troisième poubelle, celle des bio-déchets
– la gestion de proximité : responsabilisation et économie de transports.

La prévention des déchets selon l’Europe

En 2008, le Parlement Européen définit la prévention des déchets. Il s’agit de « l’ensemble des mesures prises avant qu’une substance, une matière ou un produit ne devienne un déchet en réduisant :
– la quantité de déchets, y compris par l’intermédiaire du réemploi ou de la prolongation de la durée de vie des produits,
– les effets nocifs des déchets sur l’environnement et la santé humaine,
– la teneur en substances nocives des matières et produits. »

La prévention des déchets se situe donc entre la fabrication du produit et sa transformation en déchet. Les actions de prévention peuvent intervenir sur différentes étapes du cycle de vie du produit :
– la production : extraction, fabrication, distribution,
– la consommation responsable,
– le réemploi et la réutilisation : don, échange ou vente, réparation, recyclage.

Le programme local

En France, depuis 2012, les collectivités territoriales ont obligation de mettre en place un Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA). Elle doivent aussi indiquer les objectifs de réduction des quantités de déchets et les mesures mises en place pour les atteindre.

La loi fixe un objectif de réduction de 10 % des déchets ménagers et assimilés en 2020 et de 50 % des tonnages non dangereux enfouis en 2025. Par ailleurs, elle oblige les collectivités à proposer une solution de tri des bio-déchets avant fin 2023.

Pour atteindre les objectifs, il est nécessaire de faire preuve de plus d’ambition dans les actions et de sensibilisation des publics.

Crédit photo de l’en-tête : © Pixabay

Publié par FNE Loire

https://www.fne-aura.org/actualites/loire/le-plan-dechets-de-saint-etienne-metropole/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts