— Actualités —

La « rando festive et déterminée pour la défense de l’eau » : un bel exemple d’intelligence collective

11 mai 2024 ; Un évènement festif, une simple randonnée dans un chemin, une chaîne humaine sur le contour de l’éventuelle et (non future) mégabassine !! c’était simple et c’était la vraie vie.

Dimanche 12 mai 2024 Eau

Le préfet avait tout prévu : survol continu et prise d’image par la gendarmerie, interdiction d’objet qui puisse servir d’arme, contrôle des routes (circulation, stationnement..), utilisation localement de brouillages de drones…..

Inutile….

Bravo aux organisateurs ; la confédération paysanne, BNM63, les faucheurs volontaires, eXtinction Rebellion, les Soulèvements de la terre, déterminés en effet contre le projet de 2 mégabassines en Limagne qui étaient programmées dès 2021 au niveau régional pour un total de 2 500 000 m³, sur la base d’un pompage hivernal dans l’Allier. L’une d’elle est abandonnée et un autre emplacement recherché. N’épiloguons pas ici sur les bassines, tout a été dit et bien dit sur cette aberration.

Ne parlons pas de l’état dégradé de l’Allier sur le plan quantitatif et qualitatif.

Un certain trail autour de la SEP organisé par les JA n’a pas rencontré le même succès malgré les invitations qui ont surtout attiré les politiques !

Réjouissons nous plutôt sur cette réussite

Nous voudrions que bientôt les enfants puissent expliquer aux parents et à tous le cycle de l’eau douce qui existe depuis toujours à la surface de la terre et grâce à son passage par le sol, la végétation, l’atmosphère et les océans permet son recyclage perpétuel.

Nous sommes plusieurs associations déjà très soudées entre nous et en soutien évident avec cette belle action et déterminées à faire ce qu’il faudra dès que ce sera nécessaire !!

Nous rappelons nos autres combats actuels et tout à fait complémentaires de ce « désir » de bassines tout à fait hors du temps.

– un AP de 2024 (Arrêté Prefectoral) donnant autorisation de prélèvements aux irrigants de 1 000 000 m³ pour l’irrigation en été (1 500 000 m³ en 2023 à 2 500 000m3 en 2024), nous savons ce qu’il y a dessous.

– un ACS 2024 (Arrêté Cadre Secheresse, en principe pluriannuel qui définit les seuils et conditions de restrictions appliqués ensuite dans les AP sécheresse) faisant suite à 2 autres (2021 et 2023) ; il ne concerne pas les prélèvements agricoles autorisés dans la masse d’eau souterraine Limagne par méconnaissance !!!, met en avant des valeurs seuils de débits non consensuelles, sans tenir compte par ailleurs des résultats obtenus par l’administration concernant le débit biologique réservé compatible avec la vie aquatique (études HMUC, hydrologie, milieux, usages et climat)…..

la vente en bouteilles plastiques de notre eau (Volvic, Murat le Quaire) à partir de prélèvements dans nos nappes aux dépens de notre eau potable et de l’eau dans le milieu naturel

On en est à un stade où le travail effectué laborieusement par une administration compétente pour le bien de tous est mis à mal par une autre administration ? (qui lui a demandé de le faire) et qui l’anéantit.

Alors que les symptomes s’aggravent et qu’il y a urgence..Quel temps perdu !!!

Arrivés tôt, le sommeil aux bords des yeux, tous avaient le sourire. Ensemble pour une seule cause, dire NON aux mégabassines. Toutes générations confondues, nous nous sommes dirigés vers le lieu d’implantation de la mégabassine de Bouzel. Nous étions entre  5000 et 6500. Sur place, nous avons entouré le terrain et nous nous sommes assis. Nous avons  pique-niqué, échangé, bavardé…avec celui venant de la Drôme, de Bretagne, des Combrailles, et de tout l’hexagone. La chorale d’Ambert présente et enthousiasmante rythmait nos pas et éloignait la fatigue. Plus loin tous chantaient au son d’une trompette. La jeunesse tout sourire proposait crème solaire, brumisateur…avec les secouristes volontaires.

Symboliquement, chacun a reçu une noisette, une noix… pour la planter autour du terrain pour que poussent des haies protectrices. Le soleil était très présent, témoin de notre action.
Des méduses décoraient le ciel, des rubans couleurs bleues s’agitaient au-dessus de nos têtes. Une méga-anguille ondulait grâce à ses nombreux porteurs.
Des politiques étaient présents. Nous les citoyens, chacun raisonnable et beau dans son habit bleu ou bigarré, étions là pour dire NON à ce projet démentiel.

Merci aux organisateurs, Confédération Paysanne, Bassines Non Merci,  Faucheurs Volontaires, Extinction Rébellion, Soulèvements de la Terre… Merci à Ludovic Landais et ses compagnons qui ont fait de cette journée une réussite tout  en exprimant avec fermeté qu’il y a d’autres moyens d’agir face au changement climatique. La lutte continue !

Isabelle présidente FNE63

Publié par FNE Puy-de-Dôme

Le Dimanche 12 mai 2024

https://www.fne-aura.org/actualites/puy-de-dome/la-rando-festive-et-determinee-pour-la-defense-de-leau-un-bel-exemple-dintelligence-collective/

Partager


Je relaie

J'agis