Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Colloque prendre soin du vivant : la robustesse plutôt que la performance

Organisé samedi 7 et dimanche 8 octobre au Bourget-du-Lac par la LPO, avec la présence de FNE Savoie, le colloque « prendre soin du vivant...dans ses interactions » a été riche en communications, en échanges et ateliers sur le terrain. Parmi les temps forts, FNE Savoie a retenu l'exposé très circonstancié de Olivier Hamant, biologiste, directeur de l'institut Michel Serres. Il a expliqué pourquoi il faut préférer la robustesse, plus durable que la performance, plus éphémère. Explications.

Jeudi 12 octobre 2023 Biodiversité Vie associative

Un public attentif (c) Michel LEVY

« Prenez un réfrigérateur à ses débuts, au moment où presque personne n’en possédait. Il consommait beaucoup d’énergie. Aujourd’hui l’usage du réfrigérateur est très répandu. Individuellement chaque réfrigérateur consomme peu. Mais si on totalise la consommation on arrive à une dépense d’énergie plus importante qu’au début ». Ainsi la performance technique, selon Olivier Hamant, n’est pas nécessairement facteur de durabilité globale.

Olivier Hamant (c) Michel LEVY<br />

Dans un autre domaine, examinons la question de la voiture électrique. En étendant largement son usage on arrivera à un seuil critique où l’on se trouvera face à un mur : il n’y aura plus assez de cuivre et de métaux rares, les composants des batteries, pour étendre son usage et répondre à la demande croissante estime Olivier Hamant. La performance technologique a ses limites.

Table ronde "Quel avenir pour le vivant" (c) Michel LEVY

La robustesse ou l’éloge de la lenteur

En schématisant, on pourrait dire que, à l’inverse, la robustesse c’est un peu l’éloge de la lenteur. On prend son temps, on tâtonne, on expérimente, on répare les erreurs pour retrouver le bon chemin. On est plus durable, car on sait tirer les leçons des erreurs comme des succès. Dans le monde de la robustesse on fait confiance à l’autonomie technique des citoyens. On les laisse inventer, souvent à partir d’expériences locales, leurs propositions et leurs solutions. La recherche future « de terrain » parasitera les systèmes trop codés et sûrs d’eux-mêmes. Ce ne seront pas seulement les scientifiques, mais les citoyens qui seront à la manœuvre. La robustesse, cela va de soi, ne sera pas une fuite en avant énergivore, mais une approche plus posée dans notre vision du monde. C’est ainsi que nous analysons, certes subjectivement, les propos d’Olivier Hamant devant l’assemblée de ce colloque.

Nous vous proposons également ci-dessous, de lui laisser la parole dans une interview :

Stand FNE Savoie (c) Michel LEVY

Publié par FNE Savoie

Le Jeudi 12 octobre 2023

https://www.fne-aura.org/actualites/savoie/colloque-prendre-soin-du-vivant-la-robustesse-plutot-que-la-performance/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts