Soutenez-nous, faites un don !

— Communiqués —

Pas de mondial d’enduro en Haute Loire !

FNE 43, et ses partenaires signataires ont écrit un courrier à M. Eric Etienne, Préfet de Haute-Loire pour l'alerter des effets que la compétition d'enduro aurait sur les milieux naturels sensibles qu'elle traverse et lui affirmer notre opposition à cette manifestation.

Vendredi 21 janvier 2022 Biodiversité

Un nouveau mondial d’enduro en Haute-Loire

Nous avons appris dans la presse que le prochain mondial d’enduro devrait se dérouler du 29 août au 3 septembre au Puy-en-Velay et dans les alentours.

Une compétition impactante pour le milieu naturel

Cet évènement va rassembler des centaines de concurrents venus du monde entier, et toute leur assistance technique, mais aussi des milliers voir des dizaines de milliers de spectateurs. Toutes ces personnes risquent d’envahir les espaces naturels, y compris les espaces protégés, avec des engins motorisés qui devront circuler et se garer dans des emplacements improvisés.

Certains de ces espaces bénéficient de mesures de protections, notamment les zones Natura  2000. Il est important de noter que ces protections sont financées et portées par des associations, mais surtout par de l’argent public, dont le travail serait anéanti.

La circulation d’engins motorisés sur des espaces naturels génère différents types d’atteintes souvent irréversibles, comme par exemple :

  • La destruction de zones humides et de cours d’eau
  • L’érosion des sols maigres dans les zones de pente
  • La création d’ornières, tassements de prairies dans les terrains agricoles
  • Le dérangement accru de la faune et l’abandon de nichée
  • La destruction au sol d’insectes, reptiles et amphibiens et de leur habitat
  • La pollution de l’air
  • La dispersion de produits dérivés du pétrole, de graisses, de produits de nettoyage des motos

Compte tenu des nuisances et des pressions exercées, cette compétition aura des répercussions écologiques durables.

De plus nous craignons qu’elle engendre un phénomène de mimétisme chez des amateurs qui voudront imiter les « pros » tout en ignorant les enjeux écologiques locaux.

La Haute-Loire, terrain de jeu des motards ?

Alors que plusieurs départements s’organisent pour maitriser ou interdire l’usage excessif des chemins par des engins motorisés, la Haute-Loire est, elle, considérée comme permissive en la matière.

Les randonneurs, VTTistes et cavaliers se joignent à ce constat et remarquent fréquemment que des infractions réalisées par des engins motorisés, telles que des franchissements de cours d’eau, ne sont pas sanctionnées.

Un courrier au préfet

FNE, FNE AuRA, FNE 43, la LPO Auvergne et Montain Wilderness France, ont cosigné le courrier à l’attention du Préfet de Haute-Loire pour l’alerter de ces dégâts potentiels sur la nature et lui demander de ne pas autoriser cette compétition.

 

Pour aller plus loin : La campagne Silence de Montain Wilderness

L’association Montain Wilderness a réalisé une campagne intitulé Silence, pour dire non aux loisirs motorisés qui envahissent la montagne et demander ainsi le silence.

Publié par FNE Haute-Loire

Le Vendredi 21 janvier 2022

https://www.fne-aura.org/communiques/haute-loire/pas-de-mondial-denduro-en-haute-loire/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez

Avantage réduction d'impôts