— Nos avis —

Chasse au sanglier : prolongation 2019-2020

Pour FNE Loire, le fait que des sangliers causent des dégâts importants sur certaines exploitations agricoles ne constitue pas une raison valable pour prolonger la chasse jusqu'au 31 mars 2020.

Vendredi 21 février 2020 Biodiversité

Pourquoi cette situation ?

Prolonger la chasse du sangler ne résoudra pas les problèmes. La situation actuelle des populations de sanglier n’est que le résultat de la gestion cynégétique défaillante, mise en place il y a des années. C’est aux associations et fédérations de chasse qu’incombe la responsabilité de la maîtrise et de la gestion des espèces chassables. Le nourrissage, le refus de prélever les animaux problématiques, les tirs non-sélectifs, la réintroduction d’animaux… n’ont fait qu’accroître les populations et les conflits avec la population agricole. La chasse telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, n’est pas la solution. C’est la source du problème.

Impact sur la biodiversité

Prolonger la chasse du sanglier aura un impact significatif sur l’ensemble de la biodiversité. Début mars, la plupart des animaux entament leur cycle de reproduction. Toute perturbation pendant cette période sensible est de nature à compromettre le devenir de certaines espèces.

Or, nous visons actuellement la 6e extinction massive de la biodiversité. La préservation de notre patrimoine naturel, de la responsabilité de l’État, revêt donc un caractère d’extrême urgence. Autoriser la chasse pendant cette période ne fera qu’aggraver la situation et engagera indirectement la responsabilité de l’État.

De nombreuses espèces animales sont protégées au niveau national et européen. Dans le cas où la perturbation intentionnelle, en particulier des oiseaux pendant la période de reproduction et de dépendance, remet en cause le bon accomplissement des cycles biologiques de l’espèce considérée, cette perturbation est passible d’une contravention (prévue par le code de l’environnement). Indépendamment de l’autorisation de chasser pendant cette période, des poursuites pénales pourraient être engagées sur le fondement de l’article R415-1 du code de l’environnement.

Sites Natura 2000

Certains opérateurs s’inquiètent sérieusement des incidences négatives de la prolongation de la chasse sur les espèces justifiant la désignation du site Natura 2000. Pour ne citer que l’Ecozone du Forez, il est fort probable que l’activité de chasse sur le site de l’Ecozone ait un impact significatif sur les espèces suivantes citées dans les annexes 1 et 2 de la directive oiseaux : canard pilet, canard siffleur, canard souchet, sarcelle d’hiver, ic noir, martin-pêcheur, milan noir, héron pourpré, bihoreau gris, aigrette garzette, échasse blanche, mouette rieuse, courlis cendré, vanneau huppé. Une clause de sauvegarde permet de soumettre ce type d’activité à évaluation d’incidence sur les sites Natura 2000 dès lors qu’un impact significatif est démontré et avéré.

Les autres utilisateurs

Dès mars, promeneurs, sportifs et autres usagers de la nature se font plus nombreux. Cela risque d’augmenter les conflits, voire les accidents, en particulier avec la chasse au sanglier, cause de la grande majorité des accidents de chasse.
Pendant quelle période les promeneurs, randonneurs et autres amis de la nature vont-ils pouvoir se promener sans inquiétude dans notre région ?

Alternatives

Afin de réduire les dégâts causés par les sangliers, d’autres solutions existent :
tirs de nuits par des agents assermentés ou autorisations individuelles de tirs pour les agriculteurs qui subissent des dégâts. FNE Loire est davantage favorable à la gestion au « cas par cas » des situations qui posent problème plutôt
que de prolonger la période de chasse en tout lieu et en tout temps.

Pour l’ensemble des raisons évoquées précédemment, notre association est fermement opposée à la prolongation de la chasse du sanglier jusqu’au 31 mars 2020.

Crédit photo de l’en-tête : © Saxifraga

Publié par FNE Loire

Le Vendredi 21 février 2020

https://www.fne-aura.org/nos-avis/loire/chasse-au-sanglier-prolongation-2019-2020/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts