— Actualités —

Hérissons confinés mais Hérissons mobilisés !

Pendant près de 2 mois, nos Hérissons et ceux de nos associations fédérées, bien que confinés, sont restés mobilisés pour continuer de comprendre, faire connaître, préserver et défendre la voix de la Nature dans notre département.

Vendredi 05 juin 2020 Biodiversité Santé Vie associative

Soutien aux artisans locaux, changements de pratiques alimentaires et solidarité avec le personnel soignant

Eric à Rumilly achète maintenant plus de produits de producteurs locaux, directement à la ferme ou dans une boutique de producteurs. Il a profité de cette période pour “taper” dans son stock de produits alimentaires et au congélateur et s’est rendu compte qu’il avait trop de produits et que certaines dates étaient dépassées.
En parallèle, pour remercier les personnels soignants du centre hospitalier de Rumilly et aussi pour apporter un surcroît d’activité aux 8 boulangers de sa commune, il a mis en place une livraison quotidienne de 25 croissants/pains au chocolat en les livrant chaque matin à l’entrée du personnel.
Il a aussi réussi à se procurer et livrer 50 masques non sanitaires lavables en tissu pour le personnel pour leur usage en dehors de l’hôpital.

Accueillir et observer la faune chez soi

Alain, à Amancy, nous présente ses créations dans son jardin : mangeoire en vannerie sauvage et nichoir pour les mésanges, abri à chauve souris, mare en lisière de forêt (larve de salamandre observée à la mi-mars !) ou encore fagauds de brindilles pendus aux pommiers permettant d’accueillir les petites bêtes qui protégeront les arbres de leurs parasites. Il a aussi réussi à réaliser ce petit film pris au piège photo du hérisson qui loge sur son terrain, un régal !

Porter secours à la faune sauvage

Début avril, un maraîcher de Gruffy a découvert un jeune blaireau pris au piège sous une grille d’égout.
Il a fait appel à un salarié de FNE Haute-Savoie habitant à proximité pour le sauver et l’emmener chez ERMUS, centre de soins de la faune sauvage à Groisy. Le récit complet de ce sauvetage dans cet article.

Agir dans sa copropriété ou sa commune

Elodie, habitante dans une copropriété à Annecy-le-Vieux, s’est rendue compte de la tonte très courte et trop régulière de la pelouse de ses espaces verts.
Elle va donc prendre contact avec son conseil syndical pour envisager la mise en place d’une gestion moins intense.
Elle et ses voisins redonneront ainsi, simplement et en réduisant leurs dépenses collectives, une vraie place à la flore sauvage en ville et toutes les espèces faunistiques qui en dépendent, les abeilles notamment.

Publié par FNE Haute-Savoie

Le Vendredi 05 juin 2020

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-savoie/herissons-confines-mais-herissons-mobilises/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts