— Actualités —

Non à un site SEVESO “seuil haut” dans la vallée de l’Arve !

Mercredi 02 octobre 2019 Air Gestion des déchets Pollution

La Haute-Savoie comptait jusqu’à présent un seul site SEVESO “seuil haut”, le dépôt de produits pétroliers de Vovray, sur la commune nouvelle d’Annecy. Le préfet de Haute-Savoie a autorisé un deuxième site SEVESO “seuil haut” en Haute-Savoie en acceptant l’augmentation de la capacité de stockage de produits dangereux présentée par la société SAFRAM (à Étaux près de la Roche-sur-Foron). Nous avons clairement marqué notre désaccord lors de la présentation du dossier en CODERST[1], instance chargée d’évaluer les projets d’arrêtés préfectoraux notamment pour les sites sensibles. Mais en vain, car la majorité des participants a approuvé le projet.

Pourtant, l’extension conduirait à stocker sur site des produits extrêmement toxiques, inflammables, dangereux pour les organismes vivants et pour l’environnement. Les communes de La Roche-sur-Foron, Amancy et Cornier ont chacune émis un avis défavorable sur le projet. La commune d’Etaux a émis un avis favorable, mais elle est bien la seule.

Les services de l’État nous ont affirmé qu’en cas d’incendie les fumées “ne touchent pas de cible au niveau du sol”. Le site se trouve dans le périmètre du PPA2[2] et les phénomènes d’inversion de température, fréquents dans la vallée de l’Arve, n’ont pas été, selon nous, pris en compte dans l’analyse présentée. Deux établissements scolaires importants (lycée Sainte Famille avec environ 800 élèves et ENILV avec plusieurs centaines d’étudiants) et des logements sociaux (La Balme) se situent à seulement quelques centaines de mètres du site. Quoi qu’en dise le rapport officiel, en cas de conditions aérologiques défavorables liées à la vallée, nous sommes persuadés que les panaches de fumées toxiques pourraient affecter ces personnes.

De plus, la société se trouve en bordure d’autoroute A41, sur laquelle circulent de nombreux poids lourds qui pourraient être victimes d’accidents et de sortie de route vers la SAFRAM.

Les pouvoirs publics affirment que “l’installation n’est pas à l’origine d’impact sur les riverains et sur l’environnement” et que “l’autorité environnementale a donné un avis tacite (favorable)”. Nous sommes en désaccord formel avec ces affirmations et avec le caractère tacite d’une telle autorisation pour un site SEVESO seuil haut.

Nous estimons en outre qu’il existerait, en cas d’incendie de grande ampleur, un risque avéré pour la pollution des eaux et notamment celles de l’Arve et de sa nappe d’accompagnement (située à seulement quelques kilomètres en aval).

Le récent incendie du site LUBRIZOL, à Rouen, montre que malgré les mesures de sécurité et de surveillance mises en place par l’exploitant, un accident est toujours possible, avec de graves conséquences pour la population dans ces territoires densément peuplés, tel est le cas dans la vallée de l’Arve. On a vu également comment, dans le cas de l’incendie de Notre-Dame de Paris, les autorités ont occulté, pour des raisons politiques, la réalité de la pollution au plomb sur les quartiers avoisinants et les écoles.

Pour toutes ces raisons, nous sommes fermement opposés à la présence d’un site SEVESO “seuil haut” dans la vallée de l’Arve.

[1] Conseil de l’Environnement et des Risques sanitaires et technologiques, au sein duquel siège France Nature Environnement

[2] Plan de Protection de l’Atmosphère, destiné à lutter contre la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve

Rappel de l’évolution de ce dossier en 2019

Mai 2019 – FNE Haute-Savoie demande au Préfet de Haute-Savoie de ne pas accorder l’autorisation de SEVESO “seuil haut” demandée par la SAFRAM.

Août 2019 – Réunion du Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST), au cours de laquelle le représentant de FNE Haute-Savoie alerte les membres de ce Conseil sur les trop nombreux risques liés à la demande de la SAFRAM de passer en seuil SEVESO haut. Ces alertes sont balayées par la majorité des membres, qui votent majoritairement pour l’autorisation.

Septembre 2019 – Le Préfet de Haute-Savoie prend un arrêté préfectoral autorisant le passage de l’entreprise SAFRAM au seuil SEVESO haut.

Publié par FNE Haute-Savoie

Le Mercredi 02 octobre 2019

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-savoie/non-a-un-site-seveso-seuil-haut-dans-la-vallee-de-larve/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts