— Actualités —

Vers une gestion en « zéro phyto » des terrains de sports

Depuis 2017, la loi « Labbé » restreint l’utilisation des pesticides dans les espaces publics des collectivités. Celle-ci a permis la diminution du recours aux pesticides, mais elle ne correspond pas au « zéro phyto ». Les espaces sportifs enherbés représentent une exception dans la réglementation à ce jour.

Des traitements phytosanitaires sont réalisés pour entretenir les terrains, maintenir leurs qualités esthétiques et de jeu. Or, il existe un important risque sanitaire, puisque ce sont des lieux d’exposition aux pesticides. Les collectivités sont conscientes du problème, mais sont contraintes par les exigences du sport, le risque d’attaque fongique et le coût important des opérations de réfection.

C’est pourquoi FNE Loire a organisé une journée technique sur la gestion sans pesticide des terrains sportifs enherbés. Celle-ci a pu voir le jour grâce au plan ECOPHYTO, à la Bulle Verte et à la Ville de Saint-Galmier.

L’événement s’est déroulé le 26 février 2019 à Saint-Galmier et a réuni 30 collectivités. Les interventions en plénière ont permis un traitement de fond du « zéro phyto » et les ateliers en sous-groupes ont favorisé les échanges techniques personnalisés. La journée a confirmé que l’adaptation des semences, du travail du sol et des modes de tonte conditionne l’arrêt des pesticides.

De plus, au delà du “zéro phyto”, ces pratiques contribuent à améliorer la qualité du sol, le support de la biodiversité et le rôle de “poumon vert” des terrains sportifs enherbés.

 

Crédit photo de l’en-tête : © Florent Portalez / FNE Loire

Publié par FNE Loire

https://www.fne-aura.org/actualites/loire/vers-une-gestion-en-zero-phyto-des-terrains-de-sports/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts