Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Glyphosate : vous en reprendrez bien pour 10 ans ?

On continue comme si de rien était à rendre l'eau inutilisable ou, comme s’y attendrait toute personne sensée, on change de fond en comble le modèle agricole ?

Vendredi 24 novembre 2023 Agriculture Eau Zéro pesticide

Ne dites pas que vous ne vous attendiez pas à cette bonne nouvelle du renouvellement de l’autorisation du glyphosate pour 10 ans par l’Union Européenne ? Après l’avis favorable de l’agence d’évaluation (EFSA), le chemin était tracé. Faut-il pour autant blâmer l’agence d’évaluation ? Elle ne fait que respecter le règlement qui lui impose de donner la préséance aux données de l’industrie par rapport aux données universitaires. C’est d’abord cela qu’il faut réformer !

Cette nouvelle décision politique, qui ignore délibérément les conséquences sanitaires et environnementales de l’utilisation massive de pesticides, d’herbicides en particulier, est choquante ! Comme le sont les discours mensongers de la FNSEA[1) et des JA[2] qui clament l’innocuité de leurs pratiques culturales gavées de chimie toxique.

En même temps, la France découvre avec stupeur que les nappes d’eau souterraines utilisées pour l’alimentation en eau potable sont pratiquement toutes polluées… Les pesticides présents et surtout leurs métabolites (la molécule mère transformée) sont souvent aussi toxiques voire plus… Dès 2019, le mouvement des Coquelicots a mis en lumière la concentration dans les captages d’eau potable de multiples métabolites des pesticides, en quantité bien plus importante que la molécule mère ! Personne, au sommet de l’État, ni dans ses différentes strates (ARS[3]) et annexes (ANSES[4]), n’a semblé s’en émouvoir. Pourtant, depuis 2015, l’ANSES était bien « en service commandé » pour décliner les métabolites des pesticides en « pertinents » et « non pertinents » sur le plan toxicologique, de manière à limiter la casse (+ d’infos).

Les autorités sanitaires sont ainsi prises à leur propre piège ! Des distributeurs d’eau potable recherchent désormais certains métabolites « pertinents ». Stupeur ! On constate que de très nombreux points d’eau captés contiennent des métabolites en quantité excédant les normes, notamment les métabolites d’un herbicide très utilisé pour les grandes cultures : le S-metolachlore (+ d’infos). L’ANSES est sommée de remonter le seuil de tolérance de ces métabolites de 10 fois pour ne pas interrompre l’alimentation en eau potable de territoires entiers ! Malgré cela, à l’été 2023, les captages de La Rochelle sont fermés en raison d’une pollution massive par les métabolites de pesticides… Les autorités freinent des quatre fers pour ne pas voir l’étendue de la catastrophe !

Comme si la pollution par l’agriculture ne suffisait pas, la pollution industrielle ressurgit. Quinze ans après les PCB, qui ont sonné le glas de la pêche professionnelle dans nos fleuves, les PFAS, ces polluants dits éternels, surgissent ! Il y en a partout où des usines produisant ou utilisant ces composés les ont déversés. Cette pollution massive a percolé dans les nappes d’eau.

Et maintenant, on fait comment ? On « potabilise » l’eau de surface, elle aussi contaminée, mais à des degrés variables en fonction des saisons et des précipitations ? On traite l’eau sur des filtres de charbon actif en faisant exploser les tarifs au robinet ? On boit de l’eau en bouteille bourrée de microplastiques et de composés aromatiques eux-aussi toxiques ? On continue ainsi comme si de rien était à rendre inutilisable une ressource naturelle indispensable à la vie…

Ou alors, comme s’y attendrait toute personne sensée, on change de fond en comble le modèle agricole ! On s’engage dans une transition à marche forcée vers l’agroécologie et l’agriculture biologique pour préserver la source de vie : l’eau douce ! FNE AURA encourage ce changement, comme le préconise également certains économistes avisés (+ d’infos).

[1] Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles.
[2] Jeunes Agriculteurs.
[3]  Agence régionale de santé.
[4]  Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Eric Feraille
Trésorier, pilote des Réseaux Montagne et Juridique FNE AURA
Édito newsletter mensuelle FNE AURA

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

Le Vendredi 24 novembre 2023

https://www.fne-aura.org/actualites/region/glyphosate-vous-en-reprendrez-bien-pour-10-ans/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts