Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

La ville perméable sera l’avenir de la ville durable

L'avenir de nos villes réside dans leur désimperméabilisation, leur végétalisation et l'infiltration de l'eau dans les sols. L'imperméabilisation des zones urbaines par le tout béton et le tout tuyau multiplie les problèmes de ruissellement de l'eau de pluie tout en saturant nos stations d'épuration.

Lundi 19 avril 2021 Eau Villes et territoires

L’eau dans la ville : les conséquences du ruissellement

L’évacuation des eaux pluviales a toujours été un problème majeur pour les villes qui cumulent les surfaces imperméabilisées. Avec l’extension tentaculaire des zones urbaines et périurbaines, les surfaces imperméabilisées sont devenues considérables. La gestion des eaux de pluie a été en apparence résolue par un dense réseau de canalisations souterraines. Mais souvent, les eaux usées et les eaux pluviales sont regroupées dans ce même réseau qui les conduit, après un passage en station d’épuration, vers un exutoire commun : la rivière ou le fleuve. Ces quantités d’eau considérables, ainsi drainées et évacuées, ne participent donc plus au remplissage des nappes souterraines. Par ailleurs en ruisselant sur les surfaces imperméables, les eaux pluviales se chargent en substances polluantes diverses. Leur déversement dans les cours d’eau peut ainsi entraîner des pollutions aiguës incompatibles avec la préservation des milieux aquatiques.

L’eau dans la ville : les bienfaits de l’infiltration

Pourtant, loin de la canalisation en PVC reine de nos sous-sols, une large palette de techniques de stockage et d’infiltration à la parcelle s’offre à nous. L’eau pénètre ainsi dans les sols, elle est épurée naturellement et participe à la recharge des nappes souterraines. Il est temps d’abandonner une tuyauterie obsolète et de mettre en œuvre des solutions fondées sur la nature pour la plupart : noues, tranchées drainantes, bassins de rétention, revêtements perméables, toitures végétalisées, etc. Balayons les idées reçues car ces techniques ont prouvé leur efficacité quant au respect du cycle de l’eau.

 

Noues à Chambéry (© S. Dupont) et Retour du végétal à Saint Etienne (© FNE 42)

FNE AuRA publiera bientôt un livret pédagogique argumenté pour lever les a priori et déconstruire nos préjugés. A destination des élus et des citoyens, ce livret illustré présente les techniques de gestion à la source des eaux pluviales et répond aux craintes liées à l’investissement, à leur insertion dans le cadre de vie ainsi qu’à leur évolution sur le long terme.

Le livret « A l’eau les idées reçues » sera bientôt téléchargeable ici

 

L’eau dans la ville : retour du végétal et amélioration du cadre de vie

La notion de désimperméabilisation de la ville est intimement liée à la notion de végétalisation. En partenariat avec le Graie et l’URCAUE, une journée d’échanges et de formation sur les techniques de végétalisation pour une ville plus perméable a été organisée par FNE Rhône en 2020. Les actes de cette journée retranscrivent les présentations et vous permettront de tout comprendre sur l’évolution du contexte, de la réglementation et des acteurs opérationnels de la gestion des eaux pluviales.

La végétalisation répond à de nombreuses difficultés dans nos villes : gestion des eaux pluviales, îlots de chaleur, raréfaction et dégradation de la ressource en eau, déclin de la biodiversité, bien-être social, etc. Nous encourageons une végétalisation respectueuse et favorable à la biodiversité notamment avec la marque “végétal local”. Les actes présentent notamment quelques retours d’expériences face à des problématiques d’aménagement et de fréquentation des espaces qui démontrent les avantages du végétal (local) sur le minéral.

 

Bassin Nord Confluence – Lyon (©FNE 69)

« Ce projet a bénéficié du soutien financier de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse. L’agence de l’eau est un établissement public de l’État qui œuvre pour la protection de l’eau et des milieux. Elle perçoit des taxes sur l’eau payées par tous les usagers et les réinvestit auprès des maîtres d’ouvrages (collectivités, industriels, agriculteurs et associations) selon les priorités inscrites dans son programme « Sauvons l’eau 2019-2024 ». Plus d’information sur www.eaurmc.fr »

L’agence de l’eau accompagne les opérations de désimperméabilisation des sols. Les avantages sont multiples ! Laisser l’eau s’infiltrer là où elle tombe, c’est d’une part faciliter la recharge des nappes et d’autre part désengorger les réseaux d’assainissement et éviter leur débordement qui pollue les nappes et les rivières. C’est aussi bon pour les finances locales : l’eau infiltrée n’aura pas à être traitée dans les stations d’épuration. C’est enfin préparer les villes au changement climatique en luttant contre les îlots de chaleur.

 

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

Le Lundi 19 avril 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/region/la-ville-permeable-sera-lavenir-de-la-ville-durable/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts