— Actualités —

Neige artificielle, nous avons écrit aux Préfets

En réaction au développement effréné des projets d’enneigement artificiel en Rhône-Alpes, la FRAPNA a écrit fin mars 2017 à tous les Préfets de montagne pour alerter et les mobiliser sur les incidences environnementales de la neige artificielle.

Mars 2017

Nous demandions, notamment sur les 50 nouveaux projets aidés par le Conseil Régional, des garanties légales, réglementaires mais aussi de bon sens :

  • La compatibilité des prélèvements d’eau avec les autres besoins en eau.
  • La qualité biochimique de l’eau utilisée pour la fabrication de la neige. L’eau peut contenir des germes pathogènes lors du stockage initial qui seront restitués sans filtrage pédologique à la fonte des neiges, y compris lorsque les écoulements de fonte traversent l’aire d’alimentation d’un captage d’eau potable (cf. rapport AFSSET de 2008).
  • Garantir l’absence d’utilisation d’additifs pour la production de neige.
  • Exclure et contrôler le déversement de biocides dans les retenues et autres stockages d’eau, destinés à la fabrication de neige artificielle.
  • Limiter la surconsommation énergétique non compatible avec nos engagements pour le climat.
  • Nous souhaitons enfin que soient rendues publiques les données collectées sur l’utilisation de la neige artificielle, détenues par les observatoires interdépartementaux de la neige artificielle, hébergés dans les DDT, apparemment recueillies mais non traitées faute de moyens.

Globalement, la couverture des sols par la neige artificielle augmente le ruissellement plutôt que l’infiltration des eaux. Ce phénomène peut nuire à la recharge des nappes souterraines, augmenter les risques d’érosion des sols, ou retarder de façon conséquente la reprise de la végétation.

 

@ crédit photo : Pablo Chignard. Hans Lucas

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

https://www.fne-aura.org/actualites/region/neige-artificielle-nous-avons-ecrit-aux-prefets/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts