— Actualités —

« Ski Line » à Tignes : jusqu’où iront-ils ?

Dans un contexte de changement climatique et de tension sur la ressource en eau, la commune de Tignes lance, adossé à la création d’un nouveau Club Med à Val Claret, le projet d’une piste de ski couverte par un dôme utilisable toute l’année, le « Ski-Line».

Ce dôme accueillera une piste de 400 m de long sur 50 m de large, enneigée artificiellement avec télésiège pour remonter les skieurs ainsi qu’un bassin en eau avec vagues artificielles pour les surfeurs, le tout pour la modique somme de 62 millions d’euros.

Voilà donc un nouveau projet démesuré, énergivore, très consommateur en eau et participant une fois de plus à l’artificialisation de la montagne : jusqu’où iront-t-ils ?
Une part de la population s’interroge et s’inquiète de ce projet initié par la municipalité. Rassemblés au sein d’un Collectif devenu association, ces citoyens ont tout d’abord lancé une pétition puis ont fait appel aux associations de protection de la nature, dont la FRAPNA Savoie avec qui ils ont déposé un recours gracieux pour stopper cette fuite en avant. Un fait nouveau, source d’espérance, est à souligner : cette avalanche de projets d’équipements dans les stations de ski provoque aujourd’hui beaucoup de rejets locaux car, à l’image de la situation à Tignes, c’est aussi le cas aux Belleville (Savoie) avec le projet du télésiège du Lou et à Chamrousse (Isère) pour l’extension projetée de la station.

Que ce soit par les remontées de nos Sentinelles de l’environnement ou par notre propre veille opérée sur les opérations, ce sont environ une centaine de dossiers qui sont instruits chaque année. Cette instruction va du dialogue avec les parties prenantes aux avis émis, notamment à l’occasion des enquêtes publiques ou des commissions spécialisées; jusqu’ à être en justice par dépôt de recours gracieux ou contentieux dans les cas où les projets n’ont pas intégré suffisamment les impacts et les risques sur l’environnement dans les autorisations délivrées. Fort heureusement, ce ne sont qu’environ 4% des dossiers instruits qui font l’objet de tels recours.

 

@ Crédit photo : Commune de Tignes 

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

https://www.fne-aura.org/actualites/region/ski-line-a-tignes-jusquou-iront-ils/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts