Soutenez-nous, faites un don !

— Communiqués —

Quelle transition pour l’aéroport d’Annecy-Meythet ?

Le bail de l'aéroport de Meythet se termine le 31 décembre 2020. Depuis l’arrêt de la liaison quotidienne Air France entre Annecy et Orly en 2013, l’aérodrome a perdu toute utilité publique. Il est utilisé aujourd'hui par des avions de loisirs pour plus de 80% de son activité et l'aviation d'affaires représente 3% des vols.

Jeudi 29 octobre 2020 Air Climat Transports et mobilité

Une activité privée et polluante subventionnée par des fonds publics

En 2018, le Conseil Départemental de la Haute-Savoie (CD74), propriétaire du terrain, a investi 5 millions d’€ pour moderniser l’aérodrome utilisé par des avions privés. Chaque année, le fonctionnement de l’aéroport est par ailleurs subventionné. Ainsi, plus de 700 000€ ont été attribués à cet aérodrome en 2019 et en 2020, par le CD74.

Le prochain bail est envisagé pour une durée 15 ans, à partir du 1er janvier 2021. Il serait accompagné d’investissements complémentaires d’argent public de plusieurs millions d’€, pour la réalisation de nouveaux travaux.

Les préoccupations de la majorité des citoyens sont aujourd’hui ailleurs. La baisse de la pollution de l’air, des nuisances sonores, des émissions de gaz à effet de serre et la bonne utilisation des fonds publics sont devenus des impératifs sociétaux, auxquels il convient de répondre.

L’emprise au sol de l’aéroport de Meythet représente plus de 100 hectares, au coeur du bassin annécien. Par ailleurs les agriculteurs et maraîchers ne parviennent pas à trouver des terrains pour s’installer. 98% des aliments consommés dans le bassin annécien sont importés et l’autonomie alimentaire d’Annecy est de seulement 0,76%.

Le transport aérien est responsable de près de 7% de l’impact climatique de la France. Or, nous devons réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, si nous voulons que la terre reste vivable pour l’humanité. L’aéroport de Meythet est une illustration parfaite des problèmes du “monde d’avant”, qu’il est urgent de transformer en solutions pour le monde d’aujourd’hui.

Consultons les citoyens et acteurs du territoire

FNE Haute-Savoie demande qu’une large consultation soit organisée, avant toute décision engageant l’avenir pour 15 ans encore, afin que d’autres propositions puissent émerger, allant dans le sens d’un aménagement du territoire plus “soutenable”, plus “résilient”, et plus cohérent avec les objectifs fixés par la loi pour la Transition Energétique et la Croissance Verte et la Stratégie Nationale Bas Carbone.

Ces terres, qui appartiennent au public via le Département, doivent trouver une utilité qui soit réellement publique, dans l’intérêt du plus grand nombre et dans une optique de développement local de l’économie, en circuit court. Concernant les transports, ce sont les liaisons ferroviaires, infiniment plus propres que les liaisons aériennes, qui doivent être soutenues par la puissance publique, dans le contexte actuel d’urgence climatique.

Publié par FNE Haute-Savoie

Le Jeudi 29 octobre 2020

https://www.fne-aura.org/communiques/haute-savoie/quelle-transition-pour-laeroport-dannecy-meythet/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts