Soutenez-nous, faites un don !

— Communiqués —

Voza : début des travaux et des recours

Les travaux de défrichage de la future route forestière du col de Voza ont débuté le 28 septembre 2021. Nos bénévoles suivent ce chantier de près et ont constaté des irrégularités, ainsi que des mensonges et imprécisions de la part des porteurs du projet (les communautés de communes du pays du Mont-Blanc et de la vallée de Chamonix).

Vendredi 29 octobre 2021 Biodiversité Forêt Montagne

Des irrégularités

Un écologue aurait dû intervenir avant le début des travaux, entre autres pour protéger les zones où se trouvent des espèces menacées. Or, ce n’est que suite à un signalement de notre part que celui-ci e a finalement été envoyé sur le terrain, le 18 octobre.

Le marquage du tracé et des arbres à abattre a été tardif. Dans la forêt du secteur des Mélèzes, le tracé marqué s’écartait de plusieurs centaines de mètres du tracé déclaré à l’enquête publique, mais ce point semble avoir été rectifié suite à un nouveau signalement de notre part.

De plus, des chemins alternatifs devaient être proposés pour les randonneurs, mais aucune déviation n’est présente sur le terrain et les promeneurs se retrouvent soudainement au cœur du chantier, sans la moindre indication.

Les vœux pieux des élus pour la filière bois locale

Les porteurs du projet de route forestière clament vouloir dynamiser la filière bois locale avec ce projet. Or, sur le terrain, c’est une équipe de bucherons venant de loin, avec un engin d’un autre âge qui s’occupe de défricher la forêt. Dans la même logique, les bois coupés seront sans doute vendus au plus offrant et non-réservés à la filière locale, par les élus locaux.

Entre janvier et mai 2021, les achats chinois de résineux français ont augmenté de 66% par rapport à 2020. Ces bois partent directement en Chine, sans aucune transformation ou valeur ajoutée en France et sans que nos autorités n’agissent pour protéger la filière bois française. Cette tendance risque de s’intensifier, car la Chine souhaite maintenant préserver ses forêts.

Lire “La Chine vide la France de ses forêts et de son bois, une aberration économique et écologique selon les instances

Qualité de l’air et climat : dédain et imprécisions

L’étude d’impact affirme que le projet sera sans effet sur la qualité de l’air. Or, la fumée noire qui sort de l’échappement du débardeur sur le terrain démontre l’effet négatif du projet, à peine le chantier a t’il démarré.

Le bilan carbone du projet n’a toujours pas été présenté, mais il est clair qu’aucun effort n’est fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du chantier, au vu des constats faits sur place.

La composition du revêtement de la route, le “liant hydraulique” n’a toujours pas été clairement spécifié. L’étude d’impact annonce que sa couche supérieure sera créée à base de bitume (à hauteur de 65%). Combien de kilomètres de la route forestière seront recouverts par ce revêtement, quel sera son impact sur l’environnement et quel en sera son bilan carbone ?

Les contentieux

FNE Haute-Savoie a effectué un premier signalement auprès de l’OFB afin d’alerter du non-respect de l’arrêté de dérogation espèces protégées. En effet, notre association a constaté l’absence d’un écologue dès le début des travaux et surtout l’absence de mise en œuvre de certaines mesures de protection. Ainsi certaines zones qui auraient dues être préservées ne l’ont pas été et des espèces protégées ont potentiellement été impactées.

De plus, plusieurs associations sont sur le point de déposer un recours auprès du Tribunal administratif, dans le but de faire annuler l’arrêté préfectoral de dérogation pour la destruction d’espèces protégées lui-même.

Finançons ensemble ces recours

Aidez-nous à combattre ce type d’attaques contre-nature en faisant un don, pour financer des frais de justice qui s’élèvent à plusieurs milliers d’euros pour chaque recours. Merci !

Publié par FNE Haute-Savoie

Le Vendredi 29 octobre 2021

https://www.fne-aura.org/communiques/haute-savoie/voza-debut-des-travaux-et-des-recours/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts