— Communiqués —

Gestion intégrée de l’Isère : la gouvernance se met en place

Eau

07/06/17

Conseil Départemental de l’Isère, salle de l’Hémicycle

Dernier grand affluent du Rhône à ne pas être doté d’une structure de gestion intégrée, l’Isère offre un bassin versant morcelé en unités de gestion de plus ou moins grande étendue.

Si ce mode de gestion « par défaut » peut fournir un pis aller à une échelle locale et dans un temps limité (entretien des ouvrages de protection, gestion de la végétation…), il est inapproprié face aux enjeux dont le  périmètre de pertinence est bien l’ensemble du bassin versant (transport sédimentaire, trame verte et bleu et biodiversité…). Or les réponses à ces enjeux doivent fournir le cadre structurant des opérations de gestion locale qui ne peuvent sans cela être menées sur le long terme :

– Le transport sédimentaire gouverne le profil des cours d’eau et donc la tenue des
ouvrages : digues, ponts,… et les lignes d’eau en cas de crue.
– La trame verte et bleue dépend du transport sédimentaire (chenalisation et colonisation
végétale de l’espace inter-digues…), du maintien des annexes du cours d’eau (zones
humides…), de la végétation dans le lit majeur et de la préservation l’espace de bon
fonctionnement du cours d’eau.

Dans une vallée aussi anthropisée que celle de l’Isère, la conservation d’une rivière « en bon état » telle que le préconise la Directive Cadre sur l’Eau (DCE) suppose une gestion adaptée à l’échelle du bassin versant dont l’émergence repose sur la coordination des enjeux locaux.

A l’initiative du Président du Comité de Bassin, Michel Dantin, une démarche de création d’une gouvernance à l’échelle du bassin de l’Isère a vu le jour il y a quelques années. La réunion tenue ce vendredi à l’invitation du Conseil Départemental de l’Isère marque une nouvelle étape vers cet objectif.

Une trentaine de parties prenantes de cette gestion intégrée se sont réunies pour examiner les statuts de l’Association chargée de la coordination entre les diverses structures de gestion existantes.

Après le balayage du projet de statuts élaboré par les services de l’Etat, le consensus a été rapidement trouvé pour convoquer une assemblée générale constitutive courant octobre2017.

Comme le représentant d’EDF, nous regrettons qu’une place n’ait pas été faite pour la société civile dans les statuts. Mais cette présence devrait s’imposer naturellement avec le parcours de cette association et dans l’EPTB qu’elle préfigure.

Il convient de saluer la volonté et le pragmatisme des représentants des Conseils Départementaux de l’Isère et de la Savoie, Jean Pierre Barbier Président et Annick Cressens, Conseillère départementale déléguée, sans oublier Monsieur le Préfet de Savoie, et l’engagement des grands syndicats que sont le SISARC1 et le Simbhy2 à porter cette future association lors de sa création.

Contact : Réseau Eau FRAPNA

1 Syndicat mixte de l’Isère et de l’Arc en Combe de Savoie http://www.sisarc.fr/
2 Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l’Isère https://www.isere.fr/symbhi/

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

https://www.fne-aura.org/communiques/region/cp-gestion-integree-de-lisere-la-gouvernance-se-met-en-place/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts