— Publications —

Pourquoi sont-ils sourds et aveugles ?

En ce mois de février 2019, je m’interroge sur les capacités sensorielles de nos gouvernants. M. Macron et ses ministres sont-ils sourds et aveugles ? Ne voient-ils pas que notre jeunesse est dans la rue chaque mois depuis le mois de septembre pour exiger que notre pays, grand parleur mais petit faiseur, agisse enfin pour enrayer l’emballement climatique qui nous guette ?

En ce second mois d’existence de France Nature Environnement Auvergne-Rhône-Alpes (Ex FRAPNA Région), je m’interroge sur les capacités sensorielles de nos gouvernants. M. Macron et ses ministres sont-ils sourds et aveugles ? Ne voient-ils pas que notre jeunesse est dans la rue chaque mois depuis le mois de septembre pour exiger que notre pays, grand parleur mais petit faiseur, agisse enfin pour enrayer l’emballement climatique qui nous guette ? N’entendent-ils pas l’inquiétude de cette jeunesse à laquelle nous léguons un si lourd héritage ?

Ne pouvons-nous pas déjà agir efficacement, là, maintenant, tout de suite ? Mais si bien sûr que nous pouvons ! Nous pouvons investir massivement là où c’est le plus utile ! En premier lieu, il y a urgence à investir pour réduire d’un facteur 4 la consommation d’énergie pour le chauffage des bâtiments d’habitation, sans oublier les bâtiments à usage commercial ou industriel. Il reste encore tant de réfrigérateurs qui tournent à ciel ouvert dans des grandes surfaces ! Pouvons-nous encore supporter les gouffres énergétiques que sont toutes ces surfaces commerciales non isolées chauffées l’hiver, climatisées l’été ? Qui n’est pas scandalisé par ces commerces surchauffés qui laissent leur porte grande ouverte pour attirer le chaland en plein hiver ? Il s’agit là de mesures nationales de première importance qui, tout en garantissant nos engagements climatiques, nous permettront d’améliorer la balance commerciale et de réduire la dépendance énergétique de notre pays.

Cette transition énergétique, que nous appelons tous de nos vœux, produit pourtant déjà quelques aberrations et mérite en cela toute notre attention. Pourquoi les centrales solaires se développent-elles sur des espaces naturels et agricoles alors que nous disposons d’immenses surfaces de toitures et de parkings pour déployer cette énergie d’avenir ? Pourquoi détruisons-nous nos derniers cours d’eau vivants ? Les micro-centrales qui les barrent ont une production électrique insignifiante, et pourtant revendue par son propriétaire au prix d’une électricité subventionnée par nos impôts. Quelle stratégie de transition développons-nous avec l’EPR de Flamanville qui n’en finit pas de maîtriser les risques et d’aligner des milliards de surcoûts ? Pourquoi vouloir à tout prix développer les véhicules électriques, qui ont un impact énergétique tout aussi grand que les véhicules thermiques, plutôt que de repenser en profondeur nos besoins de mobilité et l’aménagement de notre territoire ? Ce n’est peut-être pas le souci d’un patron de l’industrie automobile domicilié fiscalement hors de France…

Par Jupiter, ce sont des choses élémentaires ! Que devons-nous faire si les marches et les slogans pacifiques ne sont ni vus ni entendus ? Devrons-nous basculer dans la violence comme savent si bien le faire les lobbies devant lesquels nos dirigeants se couchent si facilement ? Certains commencent à le penser…

Le Président,
Eric Feraille.

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

https://www.fne-aura.org/publications/region/pourquoi-sont-ils-sourds-et-aveugles/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Faites un don

Avantage réduction d'impôts