— Actualités —

La biodiversité fait son trou au golf d’Esery

Engagé depuis 2014 auprès de FNE Haute-Savoie, le Golf Club Esery s’inscrit, en 2018, dans une démarche nationale de connaissance, protection et valorisation de la biodiversité des espaces golfiques grâce au « Programme golf pour la biodiversité ».

Samedi 22 décembre 2018 Biodiversité

Vue parcours 18 trous - Copyright FNE Haute-Savoie

Avec une superficie de plus de 33 000 hectares, les golfs français offrent une multiplicité d’espaces pouvant accueillir une biodiversité riche et variée. Généralement, plus d’un tiers des surfaces des golfs est alloué à des espaces à caractère naturel (milieux aquatiques, boisés, prairiaux…), constituant un enjeu de préservation du patrimoine naturel français.

Consciente qu’il existe sur les golfs une biodiversité potentiellement riche mais méconnue, la Fédération Française de Golf (ffgolf) a souhaité s’engager davantage en nouant un partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN). De ce partenariat est né le « Programme golf pour la Biodiversité ».

Le Programme repose sur une démarche volontaire construite en 3 niveaux progressifs débouchant sur l’obtention d’un label. Le golf d’Esery s’est engagé dans l’obtention du niveau argent.

Labellisation progressive du « Programme golf pour la biodiversité »

Dans sa mise en œuvre, le golf s’appuie sur des structures naturalistes locales. Au golf d’Esery, le travail d’expertise est le fruit d’une collaboration entre FNE Haute-Savoie, la Ligue de Protection des Oiseaux Haute-Savoie (LPO 74) et Apollon 74, le tout coordonné par Oxalis.

Le golf d’Esery abrite une richesse faunistique et floristique : 1320 données ont été collectées sur les différents taxons étudiés lors des campagnes d’inventaire 2018.

Parmi les 141 espèces végétales recensées, une orchidée reconnue comme quasi menacée à l’échelle nationale (liste rouge des orchidées de France métropolitaine (2009)) est observée sur le golf : il s’agit de l’Epipactis des marais (Epipactis palustris). Sa présence est liée à l’activité golfique. Appréciant les milieux humides, l’Epipactis des marais se développe et se maintient au niveau d’une dépression comportant une buse d’arrosage.

Pour plus d’informations sur l’Epipactis des marais en Rhône-Alpes, consulter le site du Pôle d’Information Flore Habitats (PIFH) : http://www.pifh.fr/pifhcms/index.php

Epipactis des marais - Copyright FNE Haute-Savoie

La diversité des milieux sur le golf (milieux boisés, aquatiques…) offre des habitats de choix pour les amphibiens. Le golf d’Esery accueille notamment le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata), espèce à fort enjeu car en régression généralisée en Europe et en France.

Le travail, restitué au golf le vendredi 7 décembre 2018, a été validé par le MNHN. Aboutissant ainsi à la labellisation du golf au niveau argent en mars 2019.

Publié par FNE Haute-Savoie

Le Samedi 22 décembre 2018

https://www.fne-aura.org/actualites/haute-savoie/golf-pour-la-biodiversite/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts