Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

« Éclaireurs de nuit » : le guide s’enrichit !

Grâce au projet Halo à l'eau, FNE AURA a élargi son travail sur la pollution lumineuse en s’intéressant au cas particulier des milieux aquatiques. Les diagnostics réalisés sur le terrain ont étoffé le guide « Éclaireurs de nuit » de nouvelles fiches à destination des élus et des gestionnaires. Pour découvrir les solutions concrètes pour réduire les nuisances, suivez le guide !

Jeudi 01 février 2024 Eau Pollution lumineuse

Une expertise reconnue sur la pollution lumineuse

L’expertise de notre fédération s’est encore illustrée dans le cadre du projet 2020 “La nuit, je vis” porté avec l‘URCPIE. FNE AURA s’est consacrée à la protection de la biodiversité nocturne en favorisant par divers moyens la réduction de la pollution lumineuse. Il est avéré qu’elle impacte les conditions de vie animales, végétales et humaines. Mais c’est aussi la pollution sur laquelle habitants, élus-décideurs, professionnels peuvent agir le plus facilement. Nous avons mobilisé nos compétences d’accompagnement et de pédagogie pour changer de regard sur l’obscurité et aider les collectivités à adapter l’éclairage public. Le guide des « Eclaireurs de nuit » fait partie des outils créés à disposition de tous les acteurs.

Un partage continu des évolutions règlementaires

L’arrêté de 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses interdit à tous types d’installations lumineuses, qu’elles soient publiques ou privées, d’éclairer directement les cours d’eau, les lacs et autres milieux aquatiques. Cette interdiction est rétroactive, c’est-à-dire que quelle que soit la date d’installation de ces éclairages, ils ne peuvent plus atteindre directement la surface de l’eau aujourd’hui. 

Légende : La plage de Sciez (FNE Haute-Savoie).

Ils doivent donc être supprimés ou corrigés. Mais, il y a toujours des exceptions pour confirmer la règle de droit ! C’est notamment le cas des éclairages destinés à sécuriser les déplacements, les personnes et les biens où la date d’installation est importante. Si le lampadaire a été installé avant 2020 et qu’il éclaire directement l’eau, il n’est pas en infraction. S’il a été installé après 2020, en revanche, il n’est pas en conformité avec la réglementation.

Comment respecter l’arrêté lors de la rénovation d’une rue en bordure de cours d’eau ? Au-delà des obligations juridiques, quelle température de couleurs choisir pour que les lumières LED favorisent autant les économies d’énergie que le bon fonctionnement du milieu aquatique ? Vous trouverez les réponses dans le guide !

Un éclairage sur l’avenir en faveur des milieux aquatiques

Si la réglementation protège les milieux aquatiques, c’est qu’ils sont déjà fragiles et très exposés à la pollution lumineuse. La moitié de la population mondiale vit à moins de 3 kms d’un milieu aquatique. Or, il y a une forte corrélation entre population et éclairage urbain. Les cours d’eau qui traversent nos villes sont particulièrement touchés. Ainsi, en fonction des choix faits aujourd’hui sur les nouveaux éclairages, les milieux aquatiques seront plus ou moins impactés demain et pour les décennies à venir… Alors laissez-vous guider par nos solutions pour une sobriété lumineuse !

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

Le Jeudi 01 février 2024

https://www.fne-aura.org/actualites/region/eclaireurs-de-nuit-le-guide-senrichit/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts