Soutenez-nous, faites un don !

— Actualités —

Élections 2021 : #tonbulletin, c’est ton #eau

Notre région est la deuxième région de France en termes de biodiversité et de poids économique. Elle est une de celles où la pression sur la biodiversité et les ressources naturelles est considérable. Au regard des compétences du Conseil Régional et des Conseils départementaux, nous soumettons aux candidats les 21 propositions 2021 de FNE AURA pour une Région et des Départements en transition écologique et climatique. Ces objectifs très concrets, répartis en 7 thématiques, doivent selon nous guider leur action.

Mardi 01 juin 2021 Eau

EAU : Protéger la ressource en eau face au changement climatique

La baisse de la quantité d’eau dans nos cours d’eau et nappes souterraines est inscrite dans un avenir proche quoique l’on fasse. Si nous ne faisons rien, cette baisse conduira inexorablement à l’exacerbation de la concurrence entre ses différentes utilisations (eau potable, agriculture ou industrie). Il en résultera également une réduction importante de la biodiversité aquatique. Face à un futur incertain, nous devons avancer sans regret. Les seules actions bénéfiques à coup sûr consistent à limiter notre empreinte sur la Nature en économisant l’eau. Nous devons profiter au maximum des services rendus gratuitement par la Nature et en augmenter l’efficacité : ici dans la régulation du cycle de l’eau.

PROPOSITION 4 : Lancer un vaste programme pour l’infiltration de l’eau dans les sols à la ville comme à la campagne

La Région et les Départements doivent assurer la désimperméabilisation généralisée de toutes les surfaces au sol non construites des ensembles immobiliers dont ils ont la charge (lycées, collèges, centres d’apprentissage).

La Région et les Départements doivent favoriser par des aides ciblées :

  • la désimperméabilisation des villes, de la voierie, des parkings, des centres commerciaux, des zones industrielles,
  • les pratiques agricoles accroissant la teneur en eau et l’augmentation de la quantité d’humus des sols,
  • la protection stricte des zones humides, des haies et des forêts,
  • la replantation de haies en bordure de parcelles agricoles,
  • la restauration des fonctions de stockage et d’épuration de l’eau des zones humides.

PROPOSITION 5 : Exemplarité environnementale dans tous les travaux et constructions dès la conception

La Région et les Départements doivent se porter garants de la non dégradation de l’état des masses d’eau pour préserver la qualité de l’eau et garantir une quantité suffisante des réservoirs biologiques pour préserver la biodiversité.

La Région et les Départements doivent montrer l’exemplarité en respectant la séquence Éviter-Réduire-Compenser pour tous ses projets de construction ou d’aménagement. Si un projet devait donner lieu à des mesures compensatoires à la destruction des espèces ou des milieux humides liés, la Région et les Départements devront en assurer l’effectivité et le suivi.

Plus largement, un projet public ou privé ne sera aidé par la Région et les Départements que sous réserve d’exemplarité environnementale.

PROPOSITION 6 : Financer la protection de l’eau potable

Identifier et protéger les nappes d’eau potable souterraines

La Région aide à l’identification et à la protection des zones de sauvegarde des ressources stratégiques pour l’alimentation en eau potable (les grandes nappes souterraines). Elle contribuera à leur maîtrise foncière publique (achat des terrains ou mise en place de servitudes) et à la priorité d’accès à ces ressources pour l’alimentation en eau potable des réseaux de distribution publics.

Adapter l’assainissement à la baisse des débits

Les départements apporteront une aide à la mise aux normes et, chaque fois que nécessaire, à l’accroissement des performances des stations d’épuration collectives et à l’assainissement individuel avec en contrepartie la mise en place d’un suivi de la qualité de l’épuration par des organismes professionnels indépendants.

Économiser l’eau

Chaque litre économisé est une liberté de plus que nous nous donnons et que nous léguons à nos successeurs, quelles que soient les évolutions futures du climat. La Région et les Départements proposeront des aides à l’amélioration des rendements des réseaux d’adduction, avec un objectif de rendement minimal de 85%. La Région et les Départements conditionneront leurs aides à l’extension de réseaux public d’eau potable en zone déficitaire ou en tension.

PROPOSITION 7 : La Région doit superviser et assurer la recherche et développement sur les questions de l’eau et des écosystèmes aquatiques ou humides

La Région, dans sa stratégie d’enseignement supérieur, recherche et innovation (SRESRI) favorise l’accroissement des connaissances dans le domaine de l’hydrologie, de l’hydro-toxicologie, de l’hydrobiologie, de la géomorphologie et de l’écologie des hydrosystèmes (étude de la qualité de l’eau et du fonctionnement des réservoirs naturels et des écosystèmes qui y sont liés).

Elle veille à l’accroissement des connaissances en matière d’estimations prévisionnelles et de suivis des impacts de ses politiques en matière de développement économique (SRDE) et d’aménagement du territoire (SRADDET) (modélisation et prévision des impacts des aménagements planifiés).

Elle favorise les liens entre la recherche, en particulier mais pas exclusivement, publique et les projets industriels et agronomiques.

Publié par FNE Auvergne Rhône Alpes

Le Mardi 01 juin 2021

https://www.fne-aura.org/actualites/region/elections-2021-tonbulletin-cest-ton-eau/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts