— L'essentiel —

Le Salève échappe à un projet touristique et immobilier démesuré (1986-2008)

Contexte :

Du haut de ses 1379 m, le Salève domine le Genevois en offrant une vue exceptionnelle sur les Préalpes et la chaine du Mont Blanc. Espace de ressourcement propice aux activités de nature, ce massif forestier et pastoral attire une foule de Genevois, de Hauts-Savoyards et de touristes. En 1986, surgit un projet touristique démesuré : deux golfs, un héliport, 60 000m2 d’hôtels, restaurants, commerces, sur plus de 240 ha de forêt du Salève.

Étapes et issue :

Face à ce projet touristique et immobilier démesuré, une forte mobilisation associative locale, haut-savoyarde et genevoise, conduit à des actions de grande ampleur : une pétition qui recueille plus de 5000 signatures, des parrainages d’arbres, une grande fête sur le Salève et des recours contre les différents arrêtés qui autorisent le projet.
Le Tribunal Administratif de Grenoble annule tour à tour en 1989, l’arrêté de défrichement du Ministre de l’Agriculture et en 1990, les arrêtés autorisant une Unité Touristique Nouvelle et une zone d’aménagement.

Coup de théâtre en 1990 : le Conseil d’État donne raison aux promoteurs du projet mais finalement, face à la forte contestation des défenseurs du Salève, les élus renoncent.

C’est une nouvelle orientation qui est définitivement adoptée pour le Salève :

  • 2003, 17 habitats naturels sont intégrés au Réseau Natura 2000.
  • 2008, après un long processus d’élaboration, un décret en Conseil d’État instaure la « Directive de protection et de mise en valeur des paysages du Salève ».

Photo : Olivier Miche (unsplash)

Publié par FNE Haute-Savoie

Le Mercredi 08 avril 2020

https://www.fne-aura.org/essentiel/haute-savoie/le-saleve-echappe-a-un-projet-touristique-et-immobilier-demesure-1986-2008/

Partager


Je relaie

J'agis

Soutenez notre indépendance financière

Adhérez Faites un don

Avantage réduction d'impôts